un débat animé lors de l’assemblée générale des chasseurs à l’arc landais

un débat animé lors de l’assemblée générale des chasseurs à l’arc landais
un débat animé lors de l’assemblée générale des chasseurs à l’arc landais

Faut-il continuer à adhérer à la Fédération française des chasseurs à l’arc (FFCA), sachant qu’elle a supprimé la réduction de 20 euros qu’elle accordait aux nouveaux chasseurs à l’arc, essentiellement…

Faut-il continuer à adhérer à la Fédération française des chasseurs à l’arc (FFCA), sachant qu’elle a supprimé la réduction de 20 euros qu’elle accordait aux nouveaux chasseurs à l’arc, essentiellement des jeunes ?

Cette question a occupé une grande partie de l’Assemblée générale de l’Association sportive des chasseurs à l’arc landais (Artemis), qui s’est déroulée dimanche 26 mai à Carcen-Ponson en présence de la maire, Sabine Dehez et de la vice-présidente des Chasseurs landais. Fédération (FDC 40), Jean-Pierre Rimonteil.

C’est lorsque le président Jean-Michel Minvielle a proposé une augmentation des cotisations de 5 % pour s’adapter à cette décision de la FFCA que le débat s’est enflammé. La quinzaine de « rebelles » sur la quarantaine de membres présents n’ont pas hésité à tirer quelques flèches en direction de ceux qui défendaient la position de la FFCA, accusée de ne pas motiver les jeunes chasseurs et de drainer annuellement à Artémis 4 500 euros pour un un « retour sur investissement » dérisoire.

Être en désaccord

Pris entre deux feux, le président n’a pas réussi à convaincre, d’où le retrait de la délibération sur l’augmentation des cotisations. Une assemblée générale extraordinaire sera convoquée prochainement pour éventuellement modifier les statuts, permettant ainsi à chacun de choisir librement d’adhérer ou non à la FFCA.

Jean-Michel Minvielle a toutefois exhorté les 174 membres d’Artémis à rester unis pour défendre la chasse. « Nous sommes attaqués de toutes parts. Saisissons l’occasion de faire entendre notre voix le 9 juin (lors des élections européennes, NDLR). » Et l’administrateur du FDC 40, Stéphane Labrouche, ajoute : « De mauvais coups se préparent, regardez bien les listes qui défendent la chasse. »

Enfin, quatre nouveaux membres élus au scrutin secret ont rejoint le conseil d’administration. Pour le reste, suite à quelques manquements à la sécurité lors des chasses, les consignes strictes ont été réitérées avec des sanctions.

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Will Hélène Laporte need two tours in Marmandais? – .
NEXT Pontarlier. Quelques idées de sorties dans le Haut-Doubs pour le week-end du 1er et 2 juin