la Métropole de Lyon mise sur trois collectifs du secteur du bâtiment

la Métropole de Lyon mise sur trois collectifs du secteur du bâtiment
la Métropole de Lyon mise sur trois collectifs du secteur du bâtiment

Lors de la prochaine commission permanente du 27 mai, la Métropole de Lyon votera une aide de 105 000 euros destinée à trois collectifs œuvrant pour la transition écologique dans le secteur du bâtiment.

Parfois oublié, le bâtiment fait aussi sa transition écologique et avec l’aide de la Métropole de Lyon. Le 27 mai prochain, lors de la prochaine commission permanente, la communauté votera en effet une subvention de 105 000 destinée à trois collectifs qui « accompagner au quotidien particuliers et professionnels pour faire de la construction un secteur plus sobre et résilient »indique la Métropole de Lyon ce lundi dans un communiqué.

Ces trois collectifs, Fibois 69, fédération interprofessionnelle de 180 adhérents qui œuvre à « valoriser et promouvoir les ressources locales et durables, et faire du bois un matériau incontournable de la transition écologique »L’association Oikos qui accompagne les professionnels du bâtiment dans la recherche de solutions durables, et Dorémi, une entreprise qui soutient la coopération entre entreprises « pour réaliser des rénovations énergétiques globales et efficaces »bénéficieront donc de cette aide.

Lire aussi : À Saint-Priest, l’entreprise Terrio remet au goût du jour la construction en terre

Différents appels à projets

En complément de cette aide, la Métropole de Lyon a également lancé trois appels à projets pour accompagner la transition écologique des entreprises : l’appel à projets Transition des outils de production doté d’un budget de 400 000 euros, Prévention des déchets doté d’un budget de 240 000 euros et Entreprise Durable. Transformation avec un budget de 150 000 euros.

Il y a deux ans, l’entreprise Terrio a choisi d’investir dans la terre comme matériau de construction. Un pari réussi et soutenu par la Métropole de Lyon puisque les matériaux préfabriqués de l’entreprise seront prochainement utilisés pour les travaux de la tour du Centre de Recherche Internationale sur le Cancer dans le 7e arrondissement, ainsi que pour la réhabilitation des locaux du projet. bâtiments. Viaterra dans le quartier de Bellecombe, dans le 6ème arrondissement.

Lire aussi : Lyon désignée « ville pilote » de la transition écologique par la Commission européenne

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Une expérience immersive dans le monde des rêves au Carrousel du Louvre
NEXT la gauche et les syndicats appellent à une « large manifestation » le week-end prochain