VIDÉOS. Sauvées, ces deux jeunes lynx femelles ont été relâchées dans la nature dans le Jura

VIDÉOS. Sauvées, ces deux jeunes lynx femelles ont été relâchées dans la nature dans le Jura
VIDÉOS. Sauvées, ces deux jeunes lynx femelles ont été relâchées dans la nature dans le Jura

Deux femelles lynx ont été relâchées en mai dans le Jura. Secourus en février et octobre 2023, ils ont été soignés par le Centre Athénas. Le centre de soins a publié des vidéos de leurs sorties.

Les lieux de leur sortie resteront comme toujours secrets. Les 6 et 13 mai, deux femelles lynx ont été relâchées dans le massif du Jura, a confirmé ce lundi 27 mai la Direction de l’Environnement (DREAL). Evalude et Melba ont pu retrouver la vie sauvage, après des mois au Centre Athénas, un centre de soins de la faune. centre spécialisé dans le lynx.

« C’était particulièrement satisfaisant pour Evalude » rapporte Gilles Moyne, directeur du Centre Athénas. Secourue en février 2023, la femelle a été retrouvée très affaiblie et blessée à une jambe par une balle, probablement victime d’un braconnage. “Nous avons dû assurer des soins pendant plus d’un an, c’était assez difficile à gérer, avec deux interventions chirurgicales et des soins post-opératoires répétés. » rapporte Gilles Moyne. “C’était un peu un ascenseur émotionnel, on pensait qu’on ne pourrait jamais lâcher prise.

Mais la jeune femelle se porte bien en milieu sauvage : « chaque lynx est équipé d’un collier GPS qui permet de suivre ses déplacements pendant un an » explique le directeur du centre Athénas. “Evaluez, qui boitait encore un peu, on a pu voir qu’elle avait pris pas mal de dénivelé, ce qui est très encourageant, et elle était stationnée plusieurs nuits, donc elle a déjà chassé des proies.”

« Une information judiciaire pour tentative de destruction est actuellement ouverte et menée sous l’autorité du ministère public afin d’identifier le(s) responsable(s) de ce délit portant gravement atteinte à la population de lynx en France » a rappelé la DREAL (Direction Régionale de l’Environnement) dans un communiqué publié ce lundi 27 mai.

La deuxième femelle, Melba, sauvée en octobre 2023, se porte également bien. “C’était une orpheline qui avait été prise en charge parce qu’elle était entrée par effraction dans une maison, sa mère avait disparu.”

Le centre Athénas accueille en permanence deux femelles “non libérable”lequel “nounou” pour les jeunes orphelins secourus par le centre. Melba et Evalude étaient les deux seuls autres lynx accueillis au centre début mai.

Selon la DREAL, « les deux principales menaces qui pèsent sur l’espèce sont les collisions routières et les destructions illégales qui représentent à elles seules plus de 80 % de la mortalité ». Gilles Moyne rappelle que son association fournit une signalisation routière aux maires qui souhaitent ainsi avertir les automobilistes des risques de collision avec un lynx. Quant à “destructions”En matière de braconnage, son association a dénombré 32 faits depuis le début des années 2000, où seules deux enquêtes ont pu conduire à l’identification des auteurs. « Il n’y a eu qu’une seule condamnation définitive, l’autre affaire a souffert d’un vice de procédure » déclare-t-il.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV N’ayons pas peur de défendre l’universalisme républicain
NEXT Les lecteurs de compteurs et les inspecteurs de Manitoba Hydro menacent de faire grève