Une délégation de la Ville de Québec en visite dans le Jura

Une délégation de la Ville de Québec en visite dans le Jura
Une délégation de la Ville de Québec en visite dans le Jura

Une délégation de la Ville de Québec, conduite par la mairesse adjointe Catherine Vallières-Roland, a visité le Jura les 25 et 26 mai. Elle a été accueillie et accompagnée successivement durant le week-end par la présidente du gouvernement jurassien Rosalie Beuret Siess, ainsi que les ministres Martial Courtet et Jacques Gerber.

La signature d’une nouvelle Entente entre la ville et l’entreprise Richard Mille aux Breuleux, pour le bon fonctionnement et l’assistance technique de l’horloge monumentale offerte par le Canton à la ville de Québec en 2014, était notamment au programme.

La délégation québécoise a également visité l’École des métiers techniques de Porrentruy, en compagnie de professeurs et d’étudiants jurassiens qui ont la chance de travailler actuellement à l’assemblage d’une réplique du mouvement de l’Horloge. Celle-ci vise à assurer la transmission des connaissances et savoir-faire de cette Horloge au sein de l’École des Métiers Techniques et de la société Richard Mille. Un espace en cours d’aménagement est prévu à la Direction Technique de Porrentruy pour accueillir et exposer cette réplique au public. L’inauguration devrait avoir lieu au printemps 2025.

Ce séjour a été l’occasion de discuter du succès de l’Horloge qui célébrera cet automne le dixième anniversaire de son installation dans les jardins de l’Hôtel-de-Ville de Québec. Le Gouvernement jurassien se réjouit d’avoir pris une place importante dans le paysage ainsi que dans les itinéraires touristiques de la ville.

La coopération entre le canton du Jura et le Québec se poursuit donc à travers l’Horloge, mais aussi les activités du Centre suisse d’études sur le Québec et la francophonie (CEQF) qui vise à fédérer et stimuler les études et recherches au niveau suisse portant sur le Québec et le Canada, au sein du cadre de la francophonie. En partenariat avec le Canton du Jura et la société Richard Mille, le 3ème L’édition du Prix CEQF « La francophonie en débat » devrait être lancée le mois prochain. Pour rappel, ce prix vise à récompenser un travail remarquable – artistique ou académique – qui interroge et révèle les échanges et interactions au sein de la Francophonie.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Un événement à ne pas manquer « De Trappes à la Silicon Valley »
NEXT les mégalithes de Stonehenge aspergés de peinture orange