La santé de l’église étudiée

La santé de l’église étudiée
La santé de l’église étudiée

La restauration de l’église a fait l’objet d’une délibération lors de la dernière séance du conseil municipal de Favars. Il a été décidé de réaliser une étude structurelle.

Le conseil municipal de Favars s’est récemment penché sur la santé de l’église. De nombreux Favarois pensent que leur église de village, qui peut leur rappeler de nombreux événements, tristes ou heureux, est là depuis la nuit des temps.

En réalité, un premier édifice (l’église Saint Pierre) fut construit en 897. C’est en 1880 qu’il fut proposé de le détruire, pour cause de vétusté, et de construire l’église actuelle qui fut achevée en 1886. Cette belle dame, de Le style roman souffre aujourd’hui, et par ricochet, du poids des années. Lors de la dernière séance du conseil municipal, une restauration a donc été envisagée.

Face à l’apparition de fissures sur le bâtiment, et à la récurrence de ce phénomène dans le temps, malgré les travaux menés depuis les années 1980, sur avis du Conseil de l’Architecture, de l’Urbanisme et de l’Environnement (CAUE) et de la Fondation du Patrimoine, les élus ont décidé de réaliser une étude structurelle complète du bâtiment, estimée à 30 000 € HT, et de démarrer les travaux. Ils solliciteront des subventions auprès de l’État (30 % plafonnés à 10 000 €) et du Département (50 %).

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Tout neuf! Superbe jumelé au goût du jour parfait pour les familles qui ont besoin d’espace – .
NEXT Pontarlier. Quelques idées de sorties dans le Haut-Doubs pour le week-end du 1er et 2 juin