la Fédération Générale des Travailleurs du Sénégal-B s’en remet à l’arbitrage du PM

la Fédération Générale des Travailleurs du Sénégal-B s’en remet à l’arbitrage du PM
la Fédération Générale des Travailleurs du Sénégal-B s’en remet à l’arbitrage du PM

Dans un communiqué adressé à la rédaction de Dakaractu, le Secrétariat Exécutif Permanent (SEP) de la Fédération Générale des Travailleurs du Sénégal-B (FGTS/B) informe de la tenue de sa « séance ordinaire ce samedi 25 mai 2024. à son siège social après son premier congrès ordinaire le 20 avril 2024 au CNFA de Rufisque ».

Ainsi, le SEP a réagi à la situation dans le pays. « En attendant une baisse substantielle du coût de la vie, le FGTS/B salue la baisse du prix des engrais et surtout les dispositions prises pour encadrer la distribution des intrants et préconise le dessalement et la plantation des superficies les plus importantes ainsi que la récupération de terres inexploitées cédées à de grandes entreprises comme les Grands Domaines du Sénégal (GDS) ou à des particuliers, afin d’offrir des opportunités d’emploi aux populations autochtones et ainsi avancer vers la souveraineté alimentaire. Le SEP propose la mise en place d’une journée nationale dédiée à l’agriculture et à la pêche ainsi qu’à l’élevage, dans une meilleure approche endogène comme préconisé. À cela s’ajoute le coût élevé des médicaments et des soins. du coût de la vie exorbitant s’il ne se contente pas de l’hypothéquer. Et du fait de la hausse exponentielle des dépenses de santé dites « dépenses catastrophiques », les charges représentent plus de 52 % pour les ménages contre 48 % pour les ménages. L’État et ses partenaires au développement. Le SEP appelle le gouvernement, à l’instar de la réforme de la justice, à relire la réforme hospitalière malavisée de 1998 et à mieux mettre en œuvre la couverture maladie universelle (CSU) à travers une autre approche tout simplement plus pertinente.

Revenant sur le point relatif « aux droits à la représentativité, souligne le SEP ». Le SEP constate, pour le déplorer, l’attitude du ministère en charge du Travail qui persiste à priver la FGTS/B de ses droits à la représentativité dans toutes les institutions et réunions en raison des atermoiements partisans du Directeur Général du Travail et de la Sécurité Sociale et il s’en remet à l’arbitrage du Premier Ministre qui tarde à accuser réception de nos différentes lettres. Nous espérons que par simple courtoisie républicaine, cela ne tardera pas.
Lecture de la liste des délégués du Sénégal, l’un des plus nombreux au monde, à la 112ème Conférence internationale du Travail, comprenant des centrales syndicales non représentatives dont le score aux récentes élections représentatives varie entre 0 et 5% ainsi que la quasi-totalité des effectifs du Ministère du Travail au détriment de la FGTS/B dont les efforts lui ont valu le score très honorable de 10,20%, le SEP a ressenti un malaise et un sentiment d’injustice. Le SEP invite une nouvelle fois le Premier Ministre à tenir la plénière de restitution promise à And Gueusseum pour une issue à la crise des collectivités territoriales et la fin de la rétention des informations sanitaires et sociales qui perdure et met à mal le système de santé dont la gestion se fait de visu. sans aucun indicateur pertinent même si des performances sont annoncées.
Par ailleurs, les dénégations et la confusion entretenues par le Directeur Général du Travail et de la Sécurité Sociale sur l’annulation des résultats des élections représentatives des syndicats du secteur de l’éducation ont attiré l’attention du SEP qui invite le Premier ministre à un arbitrage d’élection. d’éducateurs entachés de fraude privant le SELS/A de sa place naturelle en tant que syndicat dont la représentativité ne fait aucun doute.
Le SEP exhorte le camarade Mbaye Sow, secrétaire général du SUDTM, à s’engager davantage dans ses propositions pertinentes pour sortir de la crise des collectivités locales et appelle les travailleurs à respecter les slogans de l’Alliance et de Gueusseum.

Avant de conclure « Le SEP s’incline devant la mémoire des enseignants lâchement assassinés et réclame plus de sécurité pour les populations et particulièrement les agents de l’Etat travaillant dans des zones réputées difficiles. Le SEP félicite tous les camarades et les remercie pour leur pleine participation à la célébration du 1er mai dans toutes les régions et critique la posture du Ministère du Travail qui se plaît à zapper la FGTS/B de toutes les réunions officielles dont la dernière concerne la justice. réforme, tout en lui rappelant combien il est délicat de noyer le… poisson baleine ».

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Ouverture d’une taverne de quartier à Saint-Roch
NEXT montre-moi d’abord ton plan – .