Revenu. Où vivent les ménages les plus riches dans le département du Jura ? – .

Revenu. Où vivent les ménages les plus riches dans le département du Jura ? – .
Revenu. Où vivent les ménages les plus riches dans le département du Jura ? – .

Par

Monique Henriet

Publié le

26 mai 2024 à 15h30

Voir mon actualité
Suivez les Voix du Jura

Où vivent les ménages les plus riches du Jura ? Nous avons analysé les chiffres de la Direction générale des finances publiques (DGFIP) sur les statistiques fiscales par commune.

Villes frontalières

Grâce à ces données basées sur le revenu fiscal de référence des foyers fiscaux du département, et calculées sur les revenus déclarés au titre de l’année 2021, il est possible de voir où vivent les ménages les plus riches dans le département. Jura.

Dix-neuf communes sont concernées par ce classement, sachant que seules les communes qui comptent plus de 1 000 foyers fiscaux sont répertoriées par le fisc.

Il n’est pas surprenant que le trio de tête concerne trois d’entre eux, proches du Frontière Suisse où vivent de nombreux travailleurs frontaliers, réputés pour percevoir des salaires plus élevés que de ce côté de la frontière.

Les Rousses

A commencer par la commune des Rousses qui est largement en tête avec 184 ménages concernés qui représentent proportionnellement 7,6% des ménages de la commune qui compte plus de 3 410 habitants (selon les chiffres INSEE de 2015).

Morbier, Saint-Laurent-en-Grandvaux

En deuxième position, Morbier compte 69 ménages déclarant plus de 100 000 euros par an ; qui représente 5,16% Ménage. Saint-Laurent-en-Grandvaux complète le premier podium avec 23 ménages concernés pour un pourcentage de 2,06%.

Au-dessus des moyennes départementales et régionales

Ces trois communes se situent largement au-dessus de la moyenne départementale. En effet, le pourcentage de revenus supérieurs à 100 000 euros est 1,62% des 2 508 foyers fiscaux concernés, mais aussi la moyenne régionale avec 28 300 foyers concernés, soit 1,72%.

Vidéos : actuellement sur -

Classification

1. Les Rousses : 7,60% (184 ménages)

2. Morbier : 5,16% (69 ménages)

3. Saint-Laurent-en-Grandvaux : 2,06% (23 ménages)

4. Arbois : 1,75% (36 ménages)

5. Coteaux du Lizon : 1,73% (23 ménages)

6. Saint-Amour : 1,51% (21 ménages)

7. Dole : 1,46% (224 ménages)

8. Travail : 1,38% (32 ménages)

9. Montmorot : 1,36% (26 ménages)

10. Poligny : 1,33% (31 ménages)

11. Lons-le-Saunier : 1,31% (147 ménages)

12. Hauts de Bienne : 1,27% (37 ménages)

13. Lavans-les-Saint-Claude : 1,24% (17 ménages)

14. Saint-Aubin : 1,13% (12 ménages)

15. Champagnole : 1,12% (58 ménages)

16. Foucherans : 1,08% (14 ménages)

17. Damparis : 0,83% (13 ménages)

18. Saint-Claude : 0,78% (42 ménages)

19. Salins-les-Bains : 0,66% (12 ménages)

A noter que les communes viticoles occupent la quatrième place pour Arbois (36 ménages) et la dixième pour Poligny.

Les deux plus grandes villes du Jura, Dole et Lons-le-Saunier, mesurent respectivement 7e et 11etrès logiquement accompagnés de leurs communes périphériques de Tavaux à 8e place et Montmorot à 9e lieu.

Les trois derniers du classement sont Damparis, Saint Claude Et Salins les Bainsmais globalement, on constate que les différences sont assez faibles et représentent une très petite partie de la population.

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon -.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La SNCF remet son réseau sur les rails
NEXT Un dirigeable de 75 mètres passe au dessus de l’Yonne pour rejoindre les 24 heures du Mans