Une immersion pédagogique dans le monde agricole pour les écoliers de Haute-Corse

Une immersion pédagogique dans le monde agricole pour les écoliers de Haute-Corse
Une immersion pédagogique dans le monde agricole pour les écoliers de Haute-Corse

L’école Lisula Notre Dame a participé à l’une de ces journées en visitant la ferme de Jean-François Sammarcelli, berger à Lama, en avril. Cette sortie, intégrée aux cours Agri’Gusti, fut une précieuse opportunité pour la petite Lisulani de découvrir la vie agricole. «C’était la première sortie que nous faisions avec tous les étudiants. Nous avons pu leur faire découvrir certains produits comme le fromage frais ou affiné, le métier de berger et les animaux présents à la ferme. Les enfants ont adoré. Nous avons eu l’occasion de participer à cette journée grâce à la mère d’un étudiant, épouse d’un Jeune Agriculteur », explique Solène Pianacci, directrice de l’école Notre Dame. Cette activité s’inscrit dans le cadre pédagogique de l’école qui a choisi cette année le thème des menus équilibrés.

Durant cette journée, les 44 enfants ont participé à quatre ateliers animés par ILOC. « Les enfants ont pu voir les animaux de près. Je leur ai expliqué la différence entre les chèvres et les moutons ainsi que le processus de transformation du fromage. Nous leur avons fait visiter la fromagerie et dégusté les fromages fermiers fabriqués sur place. Grâce aux ateliers, ils ont utilisé leurs sens lors de tests à l’aveugle pour reconnaître les fruits et légumes, toucher les poils de chèvre et la laine de mouton, et identifier les cornes de chèvre pour les pevans et les cornes de mouton pour les manches de couteaux. précise Dumè Questel des Jeunes Agriculteurs.

Jean-François Sammarcelli, qui a accueilli les enfants dans sa ferme à Lama, ajoute : « Nous avons des moutons et nous transformons du fromage. Nous leur avons fait découvrir les produits de la ferme et les animaux. Les plus petits ne connaissaient pas la différence entre les chèvres et les moutons, ce que nous leur avons expliqué. La journée a commencé par une collation traditionnelle, la torta, préparée par le fermier.

De nouvelles vocations ?

Pour susciter des vocations, il est essentiel de tout découvrir sur le pastoralisme, un monde souvent méconnu des jeunes générations. « C’est une action de promotion des métiers agricoles, qui vise à renouveler les générations et à sensibiliser les plus jeunes au monde agricole et à la saisonnalité des produits. Ils étaient très nombreux, nous avons organisé les activités en quatre groupes. Il est important de leur faire découvrir les métiers de l’agriculture sur place. On voit facilement la différence entre les enfants des écoles de ville et ceux des zones rurales, les premiers ayant moins peur des animaux et étant plus curieux. Ce type d’action permet aussi de distinguer les enfants qui jouent dehors de ceux qui restent devant les écrans. » explique Émilie Ceccarelli, du point d’installation des Jeunes Agriculteurs de Corse.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Une première mondiale imminente
NEXT Le premier restaurant Shake Shack au Canada ouvre ses portes à Toronto