“Je ne me souviens de rien mais j’ai eu beaucoup de chance !” – .

“Je ne me souviens de rien mais j’ai eu beaucoup de chance !” – .
“Je ne me souviens de rien mais j’ai eu beaucoup de chance !” – .

l’essentiel
Après de très bons débuts chez les pros sous les couleurs nantaises, le jeune coureur de Bretenoux-Biars devait participer cette semaine aux Boucles de la Mayenne. Il a heurté une voiture lors d’un entraînement et a été retrouvé inconscient. Il espère revenir pour les championnats de France en Normandie dans moins d’un mois.

Le Lotois a parcouru du chemin…
DDM

Clément Braz-Afonso ne s’en plaint pas. Conscient d’avoir évité un sort bien pire, il préfère réfléchir à la suite. « J’étais prévu en Mayenne et au Mercantour, maintenant je n’ai plus rien jusqu’au championnat de France… » Plus d’un mois sans courir mais l’essentiel est ailleurs. Mardi, lors d’une sortie d’entraînement à l’entrée de Biot dans les Alpes-Maritimes, il a percuté une voiture, rebondi sur le pare-brise avant d’atterrir sept ou huit mètres plus loin et d’être évacué sur l’hôpital d’Antibes. “Je ne me souviens de rien”, explique-t-il, mais je sais que j’ai eu beaucoup de chance, il faut maintenant voir l’évolution de la commotion cérébrale mais je n’ai pas d’autre blessure et lors des examens, ils n’ont rien détecté de problématique…” L’accident a été filmé par une vidéo de surveillance récupérée par la gendarmerie et le jeune Lotois a pu reconstituer la scène. « C’était une descente dans le village, le gars a coupé trop tôt pour tourner dans un petit parking, il était dans ma voie, je ne pouvais rien faire. Le casque est très abîmé à l’arrière, avec d’autres fissures, je suis content de m’en sortir… »

Arrêté jusqu’au 6 juin

Devenu professionnel cet hiver au CIC-U-Nantes Atlantique, le coureur de Bretenoux-Biars, monté sur le podium de la Ronde de l’Isard il y a trois ans, a réalisé des débuts remarqués au plus haut niveau. Très présent en début de saison, jamais loin du Top 10, attaquant dans la montée du Sine lors de la deuxième étape des Alpes Maritimes à l’entrée de Vence (13e au total à 10” de Cosnefroy…), 9e de la Route Adélie, 8e du Tour du Doubs, il a montré d’entrée, à 24 ans, qu’il était dans le coup. Arrêté jusqu’au 6 juin, il regrettera encore plus l’annulation de la Route d’Occitanie, énième dommage collatéral des JO de Paris ! Rendez-vous, si tout va bien, à Saint-Martin-de-Landelles dans moins d’un mois.

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La Suisse souffre contre l’Ecosse, la qualification attendra
NEXT La Suisse souffre contre l’Ecosse, la qualification attendra