À Laval, 110 personnes se sont rassemblées contre le « choc des savoirs »

À Laval, 110 personnes se sont rassemblées contre le « choc des savoirs »
À Laval, 110 personnes se sont rassemblées contre le « choc des savoirs »

Ils voulaient marquer leur opposition à une réforme qu’ils considèrent ” Au-dessus du sol “. Les syndicats enseignants avaient lancé un appel national à mobilisation, samedi 25 mai 2024, pour dire non aux groupes de niveau en français et mathématiques dès la rentrée parmi les 6e et 5e (appelé par le gouvernement « choc de la connaissance »).

À Laval, 110 personnes, selon la police, se sont rassemblées sur la place des Droits-de-l’Homme à 10 heures « Déjà, on ne nous donne pas les moyens de mettre en œuvre cette réforme : ni matériels, ni humains. Nous n’avons déjà pas assez de professeurs de français et de mathématiques. s’indigne Thomas Cabioch.

Une réforme qui créera une « classification sociale »

Le secrétaire départemental du SNES-FSU dénonce également une réforme qui «faire du classement social, car on sait que très souvent ceux qui sont en difficulté sont issus de classes sociales défavorisées», avec des étudiants qui « se sentira stigmatisé ».

« Tous les personnels de l’Éducation nationale sont contre cette réforme ; Nous ne comprenons pas l’obstination du gouvernement. se demande Loïc Broussey, de l’Unsa.

Mais, si l’Etat reste sourd, les syndicats alertent déjà : “Il va falloir s’organiser avec une grève durable” annonce Stève Gaudin, secrétaire départemental FNEC – FP – FO.

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV A Montpellier, une nouvelle résidence de 117 logements au coeur de Pompignane
NEXT « Vous voulez nous mettre la pression »