“Gagner une nouvelle fois à Genève, c’est vraiment spécial pour moi”, savoure Casper Ruud – rts.ch – .

“Gagner une nouvelle fois à Genève, c’est vraiment spécial pour moi”, savoure Casper Ruud – rts.ch – .
“Gagner une nouvelle fois à Genève, c’est vraiment spécial pour moi”, savoure Casper Ruud – rts.ch – .

Remarquablement, Casper Ruud a remporté le Gonet Geneva Open 2024, son 3e titre au Parc des Eaux-Vives. Preuve que le lieu lui tient à cœur.

Il n’y avait plus vraiment de doute là-dessus, mais Casper Ruud est bel et bien un « ami » du tournoi, un véritable ambassadeur du luxe. Présence de Novak Djokovic ou pas, il reste la figure de proue de l’Open de Genève, son symbole, et en est même redevenu tenant du titre, en alliant art et manière pour vaincre le vaillant Tomas Machac (7-5 ​​​​6-3).

Le Norvégien s’est battu avec un grand cœur pour remporter son troisième trophée à Genève, le 12e de sa carrière, et a enflammé les Eaux-Vives. Ne s’est-il pas retrouvé mené 4-1 dans le set décisif de sa demi-finale face à Flavio Cobolli puis, plus tard, avec une balle de match contre lui, un peu moins de 3 heures avant de disputer la finale ? “Oui, mais les choses ont évolué dans le bon sens pour moi», apprécie le seul triple vainqueur du Geneva Open.

C’est une ville que j’aime, tellement belle, qui me rappelle un peu ma Norvège natale, avec son lac, ses montagnes

Casper Ruud, seul triple vainqueur du Geneva Open

Le n°7 mondial a montré les crocs, décoché son formidable coup droit et ravi un public entièrement derrière lui. “Gagner à nouveau à Genève, c’est vraiment spécial pour moiil savoure. C’est une ville que j’aime, tellement belle, qui me rappelle un peu ma Norvège natale, avec son lac, ses montagnes. Les gens sont sympas ici, ce tournoi est magnifique et les conditions conviennent parfaitement à mon tennis. C’est la meilleure préparation pour Roland-Garros

Le plus genevois des Norvégiens, comme l’a souligné le président du tournoi Jérémy Riser, a dribblé les obstacles cette semaine pour arriver au bout. “J’ai eu des matchs difficiles, j’ai dû me battre, la météo aussi était compliquée, mais c’est juste une joie d’avoir pu remporter ce titre“, il demande. Les yeux de Casper Ruud brillent. Il est en effet le meilleur ambassadeur du Geneva Open, où il semble prêt à revenir l’année prochaine pour défendre sa couronne. “Le prix en argent est-il prêt ?», dit-il en riant à Nicolas Gonet, patron du sponsor titre.

J’arriverai à Roland Garros en toute confiance, mais je ne peux pas me considérer comme un favori du tournoi

Casper Ruud, vainqueur de l’Open de Genève en 2021, 2022 et 2024

Simple et convivial, mais aussi parfois impressionnant sur le terrain, le joueur de 25 ans est une bénédiction pour le tournoi, ainsi qu’une menace pour tout le monde à la veille de Roland-Garros. “J’arriverai à Paris en toute confiance, mais je ne peux pas me considérer comme un favori du tournoiil explique. Pour moi, peu importe ce qui s’est passé jusqu’à présent, Novak Djokovic et Rafael Nadal sont ceux à souligner. Il y en a d’autres, bien sûr, mais ils ont tellement de titres majeurs en poche… »

Casper Ruud n’est pourtant pas naïf. Il sait qu’il aura un rôle à jouer Porte d’Auteuil. “Il faudra d’abord atteindre la deuxième semaine. Après, le tableau peut s’ouvrir et on ne sait jamais ce qui pourrait arriver…

Si tout se passe bien, l’Open de Genève aura peut-être non seulement sur sa terre battue un autre patron de Roland-Garros dans douze mois, mais aussi un véritable ami du tournoi. Quoi de plus beau, finalement ?

Arnaud Cerutti, Genève

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Wi-Fi 6 et 100 € de moins
NEXT le meurtrier coupable, les proches de la victime soulagés