violents heurts entre supporters du PSG et de l’OL à un péage d’autoroute

violents heurts entre supporters du PSG et de l’OL à un péage d’autoroute
violents heurts entre supporters du PSG et de l’OL à un péage d’autoroute

Des heurts ont éclaté entre supporters parisiens et lyonnais à un péage d’autoroute, à une quarantaine de kilomètres de Lille (Nord) où doit se jouer ce soir la finale de la Coupe de France de football. Au moins un bus a pris feu au péage de Fresnes-lès-Montauban (Pas-de-Calais), à l’ouest d’Arras.

« Ce sont des événements sportifs où il faut avant tout être joyeux et sportif. Je condamne avec la plus grande fermeté toute violence», a souligné Emmanuel Macron lors d’une marche publique à Tourcoing, non loin de là, aux côtés de Gérald Darmanin. “J’espère que les choses se passeront le plus normalement possible ce soir”, a-t-il ajouté, confirmant qu’il se rendrait au stade pour assister à la finale.

Le Préfet du Nord a immédiatement annoncé, sur les réseaux sociaux, « l’interruption de la circulation sur l’autoroute A1 dans les deux sens de circulation au niveau de la barrière de péage de Fresnes-lès-Montauban ».

VIDÉO. Affrontements entre supporters du PSG et de l’OL près d’un péage

« Une centaine d’individus ont été impliqués et un bus a pris feu. L’autoroute est coupée dans les deux sens”, a indiqué ultérieurement la préfecture du Pas-de-Calais dans un communiqué. Une Source proche du dossier avait auparavant indiqué à l’AFP que deux bus avaient pris feu. Elle faisait alors état de 20 blessés légers, « soignés dès leur arrivée au stade par le Samu du Nord ».

Comme l’a indiqué la préfecture du Nord dans un arrêté publié jeudi, les supporters du PSG qui voyageaient en bus avec des associations de supporters avaient pour consigne de se retrouver sur le parking situé juste après le péage de Fresnes-lès-Montauban. , afin d’être pris en charge par la police qui a ensuite dû les escorter jusqu’au stade.

Selon plusieurs témoins contactés par Le Parisien, les bus des supporters lyonnais se trouvaient de l’autre côté du péage lorsque les bus des supporters du PSG sont arrivés à leur point de rendez-vous fixé par la préfecture. Les affrontements auraient commencé immédiatement et les CRS présents sur place auraient fait usage de gaz lacrymogènes à plusieurs reprises.

Vers 19 heures, après plusieurs dizaines de minutes de séparation, le calme revient au péage. Les fan bus parisiens ont pu reprendre la route en direction du stade Pierre-Mauroy.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Avec le sommet de la paix, le président Zelensky veut un cours international contre Moscou – rts.ch – .
NEXT Pontarlier. Quelques idées de sorties dans le Haut-Doubs pour le week-end du 1er et 2 juin