Le dernier hommage de Blangy-le-Château à Arnaud Garcia, « héros de la nation »

Le dernier hommage de Blangy-le-Château à Arnaud Garcia, « héros de la nation »
Le dernier hommage de Blangy-le-Château à Arnaud Garcia, « héros de la nation »

Ce samedi 25 mai, un dernier hommage a été rendu à Arnaud Garcia dans son village de Blangy-le-Château. Le surveillant pénitentiaire a été tué dans une attaque à la camionnette dans l’Eure le 14 mai.

L’émotion toujours palpable. Un dernier hommage a été rendu ce samedi 25 mai à Arnaud Garcia dans son village de Blangy-le-Château, dans le Calvados. Le surveillant pénitentiaire a été tué dans une attaque de camionnette dans l’Eure le 14 mai. Plus de 500 personnes étaient présentes pour rendre hommage une dernière fois à la mémoire de l’enfant du village avant son enterrement. Devant le monument aux morts de Blangy-Le-Château, décoré de drapeaux français, le maire Dorian Coge s’est adressé à un public ému.

Sous le regard d’un portrait d’Arnaud Garcia et face à son cercueil recouvert du drapeau tricolore, l’élu est revenu sur la vie du défunt qu’il a qualifié de “héros de la nation”. « Récemment, il a rejoint le soutien pénitentiaire pour avoir plus de temps pour son épouse bien-aimée, Mary. Ils formaient un couple très uni. Il y a 12 ans, nous avons célébré leur mariage. Il était fier d’être marié par son père il y a 3 semaines, il m’a dit qu’il allait avoir un enfant”, a-t-il déclaré, la voix remplie d’émotion.

La colère toujours présente

Le maire a rappelé les bons souvenirs passés avec le surveillant pénitentiaire avant que la colère ne prenne le dessus en revenant sur le drame. « Le 14 mai, des assassins ont coûté la vie à Arnaud et Fabrice. Ces fous faisaient fi de l’uniforme. Notre foi en la justice est mise à l’épreuve. Le gamin ne verra pas son enfant grandir, ne fera plus la fête avec ses amis», dit-il la gorge nouée. Le maire termine son discours en s’adressant directement à Arnaud : « Les anges ont de la chance d’avoir un ami comme toi. »

De son côté, le sous-préfet, Guy Fitzer, a rendu hommage à un « serviteur de la France » dont « la vie a été consacrée à l’engagement au service de la République et de la Justice ».

Après ce vibrant hommage, l’assemblée a observé une minute de silence à la mémoire du défunt. Un moment de contemplation intense interrompu par la Marseillaise répété par certaines personnes sur place. Le cercueil d’Arnaud a ensuite été transporté pour l’enterrement, moment réservé aux amis proches de la famille.

Anne-Sophie Warmont, avec Sylvain Allemand

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT 21 marcheurs réalisent leur « Compostelle québécoise »