A Cahors, l’Etrier de Bégoux fête ses 60 ans

A Cahors, l’Etrier de Bégoux fête ses 60 ans
A Cahors, l’Etrier de Bégoux fête ses 60 ans

Par

Éditorial Cahors

Publié le

25 mai 2024 à 7h00

Voir mon actualité
Suivre le lot d’actualités

samedi 15 juin 2024l’Etrier de Bégoux, à Cahorsfêtera ses 60 anse anniversaire. Situé au bord du Lot, c’est leun des plus anciens centres équestres du Lot, aujourd’hui présidée par Hélène Francès et emploie trois salariés. Pour les dirigeants, le longévité de leur club tient à son caractère familial, ne pousse pas à la compétition, laissant chacun libre d’évoluer à son rythme.

Pour cet anniversaire, une belle programmation est prévue avec à partir de 18h un montrer des démonstrations (dressage, saut d’obstacles…), puis un repas à 20h, préparé par le food-truck – traiteur « le Troubadour des Saveurs », au son du groupe « Echo ». Après le repas, un autre spectacle, plus ambitieux, vous sera proposé.

Chevaux et poneys au bord du Lot

L’Etrier possède 25 chevaux et poneys et fait pensionner des chevaux de propriétaires privés. Bien qu’ayant constaté une baisse d’effectif, le club reste satisfait de cette saison.


A l’Etrier, on peut débuter l’équitation dès l’âge de 18 mois, avec les parents, avec le baby poney qui permet à l’enfant de travailler l’équilibre, la confiance, l’aisance… Le poney est très attentif au ressenti des cavaliers, demandant de la fermeté. et la douceur. L’Etrier s’implique depuis longtemps auprès des personnes handicapées à travers la thérapie équine.

La fin de la saison approche. Le prochain débutera début septembre, peu après le Forum sportif auquel le club participe. Les séances de cours de dressage, de saut d’obstacles, de jeux à poney reprendront ensuite, avec les 2-3 premières séances gratuites, pour découvrir la pratique.

Cet été 2024, l’Etrier de Cahors-Bégoux organisera plusieurs camps de 2 jours et 1 nuit, sur place, ainsi qu’un camp de vacances, ouvert aux adhérents et à tous les jeunes de 7 à 17 ans, du 29 juillet au 2 août. . Cette dernière, limitée à 16 jeunes, est quasiment au complet.

L’Etrier de Cahors-Bégoux possède actuellement 3 à 4 ha de terrain. Il souhaiterait acquérir plus de surface pour favoriser le bien-être animal, avec plus d’espace pour chaque cheval et poney, mais aussi pour les cavaliers. Le club prévoit par ailleurs de réaliser des travaux de drainage, nécessaires pour faire face aux périodes de pluie.

Didier QUET

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon -.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV la FFRIM explique
NEXT en feu, les Mandueloises se sont qualifiées pour le championnat de France