un spécialiste souligne l’importance de l’allaitement – ​​Agence de presse sénégalaise – .

un spécialiste souligne l’importance de l’allaitement – ​​Agence de presse sénégalaise – .
un spécialiste souligne l’importance de l’allaitement – ​​Agence de presse sénégalaise – .

Dakar, 25 mai (APS) – Le responsable de la promotion et du partenariat à la Direction de la santé maternelle et infantile (DSME), Massamba Thioro Sall, a relevé, vendredi à Saint-Louis (nord), l’importance de l’allaitement maternel pour la santé des enfants.

« L’allaitement est extrêmement important pour les enfants. Le lait maternel est un lait complet qui contient 80 % d’eau et tous les micronutriments dont l’enfant a besoin », a-t-il déclaré.

M. Sall s’exprimait en marge d’une réunion du Comité de développement régional (CRD), consacrée à la pratique de l’allaitement maternel et à son importance.

Il a en outre indiqué que « promouvoir l’allaitement maternel signifie promouvoir la bonne santé des enfants », ajoutant que « la pratique de l’allaitement maternel doit se faire en trois phases ».

« Généralement, l’allaitement doit se faire en trois étapes. En termes de précocité, le lait doit être donné dans l’heure qui suit la naissance du bébé. Toujours en termes d’exclusivité, le lait ne devrait être donné que pendant les six premiers mois. Désormais, à partir de six mois, c’est la complémentarité alimentaire avec l’introduction de nouveaux aliments », a-t-il précisé.

Selon M. Fall, le prétexte pour la tenue du CRD était aussi de parler de l’initiative « Plus fort avec le lait maternel uniquement ».

Il interdit également aux femmes qui allaitent de donner de l’eau à leurs nouveau-nés.

La Directrice Régionale de la Santé (DRS), Seynabou Ndiaye, a, pour sa part, magnifié la tenue du CRD qui, selon elle, vise à sensibiliser tous les acteurs sur l’importance du lait maternel pour l’enfant et sur l’allaitement maternel exclusif (AME ).

Dans le document de présentation de la rencontre, on peut lire que « l’allaitement maternel contribue à la santé de l’enfant et de la mère, au bien-être de la famille, à la prospérité des communautés et des nations ».
Il mentionne également que des pertes économiques, dues au non-allaitement, sont parfois enregistrées.
L’initiative « Plus fort avec le lait maternel uniquement » s’inscrit dans la politique nationale de développement de la nutrition (2015-2025), qui vise à réduire et prévenir la malnutrition sous toutes ses formes en vue d’atteindre les objectifs nutritionnels de l’Assemblée mondiale de la santé pour 2025, ajoute la même Source.
Des acteurs de santé communautaire, des sages-femmes, entre autres personnalités, ont pris part à cette réunion présidée par le gouverneur de la région de Saint-Louis, Alioune Badara Sambe.
CGD/AMD/ABB

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Succès implacable du CJM Bourges face à Mehun
NEXT Beauvais annonce la création de son entreprise, a révélé le président de l’association