Le Tour Nivernais-Morvan, patrimoine et monument roulant

Le Tour Nivernais-Morvan, patrimoine et monument roulant
Le Tour Nivernais-Morvan, patrimoine et monument roulant

Révélant un attachement toujours fort au Tour Nivernais-Morvan, la présentation du 46e Cette édition remplit aisément la salle Lafayette, sur le site des Forges royales à Guérigny. Un cadre monumental, avec des murs épais et une charpente colossale gardant les souvenirs de l’épopée industrielle (la fabrication des ancres marines du XVIIIe siècle), pour exalter également la dimension historique du TNM. Les panneaux recouverts de coupures de presse, les photos en noir et blanc projetées sur grand écran et le vélo d’époque attirant l’oeil de nombreux connaisseurs attestent d’un caractère patrimonial vanté par les différents intervenants – le président du comité organisateur, Raphaël Deschamps, le maire de Guérigny, Jean-Pierre Château, et le vice-président du Conseil départemental chargé des sports, Lionel Lécher.

« Le Tour Nivernais-Morvan est une richesse pour la Nièvre », assure-t-il, adressant un « coup de chapeau aux bénévoles » qui ont mis de l’huile dans les rouages ​​d’une logistique complexe mais patinée par l’expérience. « La Nièvre est un terrain de jeu fantastique pour le vélo. Nous allons vivre une autre course exceptionnelle. »

De Corvol-d’Embernard, village de départ des premiers tours de roue le 13 juin, à Decize, ville d’arrivée finale le 16 juin, le peloton visitera la Nièvre du nord au sud et d’est en ouest, en cinq étapes. et sur près de 600 kilomètres avalés à un rythme qui ne lui laissera guère le loisir de savourer les paysages.

Retrouvez l’intégralité du parcours, étape par étape, ainsi que la liste des engagés sur le site www.tournivernaismorvan.fr et les réseaux sociaux de la course, Facebook et X.

Le TNM vu par Fabien Bazin, président du Conseil Départemental

« S’il fallait prouver que le Tour Nivernais-Morvan représente bien plus qu’une simple compétition sportive pour les habitants de notre département, le souvenir de Yannick Martinez, l’an dernier à l’issue de l’étape Dornecy-Donzy, serait sans doute le plus incontestable. . L’image de ce coureur aguerri, ancien professionnel, au bord des larmes et enlacé par sa mère après avoir franchi la ligne d’arrivée en vainqueur, résume mieux que les mots la puissance émotionnelle de cet événement.

Pour un Nivernais, inscrire son nom dans l’histoire du TNM est un rêve devenu réalité, un petit « monument » dans une carrière. Certains l’ont vécu en tant que spectateur, enfant ou adolescent, frappant frénétiquement dans leurs mains et élevant la voix au passage du peloton ; ils y ont parfois puisé une part de leur vocation de cyclistes, l’envie d’éprouver à leur tour cette saisissante impression de force et de vitesse, amplifiée par l’euphorie de retrouver des routes qu’ils connaissent par cœur, de s’y entraîner ou d’avoir pris le départ de courses locales.

Le TNM est un morceau de notre patrimoine, une leçon d’histoire et de géographie sportive de la Nièvre qui nous fait découvrir, chaque année, de nouvelles routes, de nouveaux paysages, des angles nouveaux ou méconnus de « notre » Nièvre. Les milliers de kilomètres de routes départementales et communales constituent un épais dictionnaire avec lequel Raphaël Deschamps et son équipe (et en premier lieu le maître d’itinéraire, Gilles Demarigny) écrivent chaque année de nouvelles « phrases », des épopées surprenantes.

Cette année, du 13 au 16 juin, le 46e Le Tour Nivernais-Morvan promet encore son lot d’émotions, d’évasions, d’exploits, avant l’arrivée à Decize. Les « débutants » qui découvrent la Nièvre apprécieront la variété des profils, entre val de Loire et Morvan, les plateaux du centre Nivernais aux collines couvertes de forêts, les paysages changeants de cultures, bocages, vignobles, la traversée de nos villes et villages. Les habitués et les adeptes y trouveront certainement des aspects qu’ils ajouteront à leur collection de vignettes sentimentales.

Pour toutes ces raisons, et parce qu’il n’existe pas d’événement magnifiant les beautés de la Nièvre chaque année, le Conseil Départemental est un partenaire fidèle du TNM et des organisateurs qui le perpétuent et le réinventent chaque année. »

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Vidéo. Un gala prestigieux pour les 10 ans du roller derby à Angoulême
NEXT « Nous appelons à un bloc républicain qui rejette les extrêmes »