les patrons prévoient 40 726 embauches en 2024

les patrons prévoient 40 726 embauches en 2024
les patrons prévoient 40 726 embauches en 2024

Par

Nicolas Pipelier

Publié le

24 mai 2024 à 8h46

Voir mon actualité
Suivre Le Journal du Pays Yonnais

40 726 promesses d’emploi en 2024. C’est le chiffre fourni par 17 700 patrons à France Travail lors de sa dernière enquête sur besoins en main d’œuvre en Vendée.

A la fin de l’année, ils sont 34,2% (32,7% en Pays de la Loire) à se dire prêts à embaucher. “Une baisse de 5,3 points par rapport à l’année précédente”, précise l’enquête réalisée entre octobre et décembre 2023.

Il semble que les campagnes de recrutement portent leurs fruits. Et que la pénurie de main d’œuvre entre dans une phase de déclin. “Après avoir atteint un pic historique en 2023 (70,4%), le taux de tension dans le département diminue fortement (-9,1 points), avec 61,3% de projets de recrutement jugés difficiles par les employeurs”, constate France Travail.

Une activité saisonnière en hausse

Quant aux secteurs qui recrutent, Prestations de service occupent la première place avec 23 300 besoins annoncés, soit 57 % des intentions d’embauche du ministère. A noter que quatre projets de recrutement sur dix (18 000) sont liés à l’activité saisonnière.

Avec une hausse de 6,6 points sur un an, la Vendée enregistre la plus forte proportion de projets identifiés comme saisonniers de la région.

France Travail

Les métiers les plus recherchés sont fortement liés à saisonnalité. Tels que les serveurs de café-restaurant, les employés d’hôtels, les aides de cuisine, les employés polyvalents de la restauration, les cuisiniers, mais aussi les ouvriers peu qualifiés des industries agroalimentaires.

Autre particularité, le département manque d’aide à domicile, de soignants et d’artistes (musique, danse, théâtre).

Tensions à La Roche, Fontenay, Les Herbiers

Malgré l’atténuation des tensions de recrutement, des difficultés subsistent dans certains territoires. « A l’exception des deux bassins d’emploi de Challans et des Sables-d’Olonne, les trois autres bassins du département (La Roche-sur-Yon, Fontenay-le-Comte, Les Herbiers) ont des taux de tension supérieurs à la moyenne régionale (59,7%). »

Vidéos : actuellement sur -

Notamment aux Herbiers qui occupe la deuxième place régionale (71,6%) derrière Ancenis (Loire-Atlantique).

La construction reste en difficulté. 76,8% des patrons expriment des difficultés à trouver du personnel. Comme industrie (73,3%), agriculture et agroalimentaire (62,9%).

Mais rien à voir avec les services à la personne et les métiers de la santé qui affichent des taux de stress supérieurs à 80 %.

Le top 12 des métiers qui peinent à recruter

1 : personnel de nettoyage chez les particuliers
2 : soignant
3 : aide à domicile et aide-soignante
4 : travailleur peu qualifié dans l’industrie agroalimentaire
5 : montrer professionnel
6 : agent d’entretien
7 : magasinier et préparateur de commandes peu qualifiés
8 : présentateur sportif
9 : aide de cuisine et employé polyvalent en restauration
10 : cuisiner
11 : jardinier des espaces verts
12 : serveur de café-restaurant

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon -.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La famille des mandrills s’agrandit au Zoo de Granby
NEXT Évaluation politique fédérale | Entre ingérences, incursions et « monuncleries », l’heure des vacances pour les élus