Le Canada obtient une troisième médaille à Abu Dhabi

Le Canada obtient une troisième médaille à Abu Dhabi
Le Canada obtient une troisième médaille à Abu Dhabi

En quatre participations aux Championnats du monde seniors, Shady ElNahas n’avait jamais réussi à monter sur le podium. C’est désormais chose faite. L’Ontarien a remporté la médaille d’argent dans la catégorie des moins de 100 kg, jeudi à Abu Dhabi, aux Émirats arabes unis.

« Honnêtement, je peux enfin respirer. Je suis heureux et fier d’avoir enfin remporté une médaille aux Championnats du monde, mais pas complètement satisfait, a déclaré Shady ElNahas. Je veux l’or et je travaillerai avec mon entraîneur Antoine (Valois-Fortier) pour atteindre l’objectif ultime, qui est l’or aux Jeux olympiques. »

Opposé à l’Azéri Zelym Kotsoiev lors de la grande finale, le Canadien a dû composer dès le début avec les attaques musclées de son adversaire. Kotsoiev a également réussi à marquer un waza-ari après une minute. ElNahas redoublait d’ardeur pour tenter de reprendre le contrôle du combat, mais son adversaire, champion du monde juniors en 2017, avait réponse à tout.

Le médaillé d’argent a remporté quatre victoires avant d’affronter Kotsoiev jeudi. Il a pris le dessus sur l’Autrichien Aaron Fara, le Bahreïnien Zelimkhan Bashaev ainsi que sur le Japonais et futur médaillé de bronze, Dota Arai.

En demi-finale, Shady ElNahas a rencontré son compatriote Kyle Reyes, dans un combat qui s’est prolongé en prolongation. Reyes a été pénalisé à trois reprises, ce qui a propulsé ElNahas dans le duel ultime.

De son côté, Kyle Reyes était opposé à l’Espagnol Nikoloz Sherazadishvili dans sa lutte pour une médaille de bronze. Les deux judokas ont été nez à nez pendant la majeure partie de ce duel qui s’est transformé en prolongation.

Comme ce fut le cas en demi-finale, Reyes a écopé d’un troisième penalty et a dû concéder la victoire à Sherazadishvili. Sa cinquième place aujourd’hui représente le deuxième meilleur résultat de sa carrière aux mondiaux, après avoir terminé sur la deuxième marche du podium en 2022, à Tachkent, en Ouzbékistan.

En début de journée, Reyes a battu coup sur coup le Croate Zlatko Kumric, le Néerlandais Simeon Catharina et le Tadjikistan Dzhakhongir Madzhidov.

De son côté, Ana Laura Portuondo Isasi (+78 kg) a participé à ses premiers Championnats du monde depuis 2017. Malheureusement, la Québécoise s’est limitée à un seul combat à Abu Dhabi, s’inclinant d’entrée face à l’Indienne Tulika Maan.

Le Canada repart donc des Émirats arabes unis avec une récolte de trois médailles à ces Championnats du monde. Deux médailles d’argent, remportées par Shady ElNahas et Christa Deguchi, ainsi qu’une de bronze, obtenue par Jessica Klimkait.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV « Le public marocain est très spécial »
NEXT Le PLR ​​en assemblée pour définir sa ligne sur la scolarité obligatoire – rts.ch