PlanetSolar II baptisé à Hauterive – projet scientifique au Pérou

PlanetSolar II baptisé à Hauterive – projet scientifique au Pérou
PlanetSolar II baptisé à Hauterive – projet scientifique au Pérou

PlanetSolar II parcourra le lac Titicaca au Pérou en 2025 pour promouvoir la navigation solaire et l’énergie durable. Le bateau-taxi solaire a été baptisé mercredi en fin d’après-midi au port d’Hauterive (NE) devant un parterre de scientifiques.

« Auteur du premier tour du monde à l’énergie solaire en 2012, avec son catamaran PlanetSolar, Raphaël Domjan s’engage cette fois dans une application pratique, avec des études scientifiques, et la volonté d’offrir également des débouchés bénéfiques immédiats au lac Titicaca et à ses populations”, a indiqué la Fondation PlanetSolar.

Cet objectif « solaire et solidaire » ravit les sponsors du bateau, Marc-Antoine Kaeser, directeur et conservateur du Laténium, et Maryvonne Falco, veuve d’Albert Falco, commandant en second du commandant Cousteau, notamment lors de leur expédition sur le lac Titicaca en 1968. Cette nouvelle expédition bénéficie du soutien de la Fondation de SAS le Prince Albert II de Monaco, venu découvrir PlanetSolar II à Hauterive le 4 septembre 2023.

Le baptême a réuni scientifiques et spécialistes, dont Christophe Delaere, archéologue spécialiste du lac Titicaca et Stéphane Millière, directeur des Films Gédéon, pour le projet documentaire ‘Titicaca 2025’, qui sera produit, entre autres, pour Canal +.

La Fondation PlanetSolar laissera le bateau solaire à la disposition des scientifiques du Pérou et de Bolivie pour leurs missions scientifiques. Il vise également à installer des installations solaires. Elle l’a déjà fait en 2013 pour la communauté de l’île d’Amantani au bord du lac Titicaca, rendant un bâtiment collectif autonome en énergie, ainsi qu’au Mali (2015) et au Sénégal (2016 et 2018), a ajouté l’institution.

/ATS

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV environ 3 000 manifestants contre l’extrême droite dans la Drôme et l’Ardèche
NEXT Cotentin. « Rien n’est décidé » pour la fusion entre ces deux communes