Le JMS, « Salon de l’Agriculture » du Gard revient les 31 mai, 1er et 2 juin 2024 aux Jardins de la Fontaine

Le JMS, « Salon de l’Agriculture » du Gard revient les 31 mai, 1er et 2 juin 2024 aux Jardins de la Fontaine
Le JMS, « Salon de l’Agriculture » du Gard revient les 31 mai, 1er et 2 juin 2024 aux Jardins de la Fontaine

Les Journées des Saveurs Méditerranéennes, ancrées dans nos traditions, allient la promotion des savoir-faire agricoles et préservent ce lien entre le consommateur et le producteur.

Soutenues par Nîmes Métropole et la Chambre d’Agriculture du Gard, les JMS sont « notre Salon de l’Agriculture locale » qui attire les familles et les enfants le premier week-end de juin avec ses différents stands de produits régionaux, d’animaux et d’animations. , buvette, restauration, musique, attractions et conférences.

Des produits locaux d’exception

C’est dans le cadre merveilleux des Jardins de la Fontaine que se déroulera l’édition 2024 des JMS après un an d’interruption et qui prend un nouvel élan. Des nouveautés et des curiosités pour le plus grand bonheur de tous, de la ferme et de ses animaux.
Les 31 mai, 1er et 2 juin seront mis à l’honneur ces hommes et ces femmes qui façonnent le territoire, eux qui nous donnent accès à une alimentation saine et de qualité, comme l’a rappelé le président de l’Agglo Franck Proust. L’agriculture est la richesse du territoire économique du Gard, un monde à la fois fragile mais passionnant, comme le rappelle Magali Saumade, présidente de la Chambre d’agriculture du Gard. Nîmes Métropole, le Département, la Région, la ville de Nîmes, sont aux côtés de ceux qui contribuent à la valorisation du territoire. « Nous sommes l’une des premières régions agricoles de France et de qualité », affirment-ils à l’unisson.
Le maire Jean-Paul Fournier, qui a accepté que les JMS se déroulent aux Jardins de la Fontaine, pour plus de sécurité, cite les JMS « comme un événement intergénérationnel. Il est important de transmettre un message pédagogique, notamment auprès des plus jeunes qui sont les futurs ambassadeurs. A ce propos, il rappelle que la ville de Nîmes distribue plus de 7 000 repas par jour dans les cantines scolaires, constitués d’une part importante de produits locaux. Nos chefs étoilés mettent également ces produits à l’honneur lors de la semaine du goût.
« Ces JMS sont importantes pour nos agriculteurs qui se sont mobilisés ce printemps pour préserver leurs métiers, leurs exploitations, leur avenir et celui de nos territoires », souligne la présidente Françoise Laurent-Perrigot, présidente du Conseil départemental du Gard.
Pour Carole Delga, présidente de la Région Occitanie Pyrénées-Méditerranée, « consommer local, c’est soutenir nos producteurs et nos emplois mais aussi l’assurance de consommer des produits de qualité ».

Activités scolaires

La fête commence vendredi pour les 1 000 écoliers de Nîmes métropole avec une vingtaine d’ateliers pédagogiques proposés par la Chambre d’agriculture et ses partenaires.
Nous accueillons également des collégiens et des demandeurs d’emploi pour s’initier à l’agriculture et aux différents métiers.

Un cadre plus champêtre et ombragé aux Jardins de la Fontaine

Le seul Salon Agricole en plein air du centre-ville avec autant d’exposants gardois et régionaux que d’animaux, avec une diversité de races comme l’Aubrac mais aussi les Longhorns avec leurs cornes gigantesques. Des thématiques, un marché diversifié, la ferme et ses animaux, à découvrir lors d’une balade dans les Jardins.

Lire aussi :

Les cent ans de cave Coopérative Tornac

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Pontarlier. Quelques idées de sorties dans le Haut-Doubs pour le week-end du 1er et 2 juin