Révocation d’une licence de taxi : décision à réviser

Révocation d’une licence de taxi : décision à réviser
Révocation d’une licence de taxi : décision à réviser

Le nouvel horaire CFF, qui entrera en vigueur le 15 décembre, constitue le plus grand changement horaire en Suisse romande depuis Rail 2000. Il doit répondre aux attentes des clients en termes de ponctualité tout en assurant la réalisation de nombreux travaux.

L’objectif est d’améliorer l’offre à long terme, ont indiqué mardi à Fribourg les CFF et la Conférence des transports de Suisse romande (CTSO). Même si le service se dégrade ponctuellement, l’horaire 2025 apportera de nouvelles liaisons directes avec l’ouest de Lausanne et une amélioration du trafic régional.

L’horaire, qui avait suscité le mécontentement des pouvoirs publics il y a un an, offrira une desserte accrue notamment de la Riviera et du Bas-Valais. Entre Bienne et Genève, les clients bénéficieront d’un tarif à la demi-heure, sous réserve de changement à Renens (VD). Les connexions directes sont maintenues aux heures de pointe.

Planifier des réservations

Président du CTSO, le conseiller d’Etat fribourgeois Jean-François Steiert a salué le « travail de longue haleine » qui a permis d’améliorer la version initiale de ce « planning de chantier », avec une ponctualité et une fiabilité mises en avant. Le directeur général des CFF, Vincent Ducrot, a évoqué un « très gros changement ».

Au-delà, l’ancien gouvernement fédéral investira un milliard de francs par an en Suisse romande, a promis Vincent Ducrot. L’argent servira à réparer les voies et à rénover les gares, grandes et petites. Il s’agit de créer des intervalles supplémentaires, des « réserves d’horaires », pour permettre la réalisation des travaux.

Processus évolutif

Les CFF envisagent à terme de faire circuler 15 % de trains en plus. «Nous avons travaillé en pensant aux clients», souligne David Fattebert, directeur des CFF pour la Suisse romande. Les conseillers d’Etat Nuria Gorrite de Vaud et Laurent Favre de Neuchâtel ont salué les efforts réalisés grâce à cette collaboration.

«Les cantons seront attentifs pour que le calendrier 2025 soit évolutif», a insisté Nuria Gorrite. Neuchâtel s’est félicité du rythme d’une demi-heure du trajet entre sa capitale et Renens ainsi que Lausanne, a détaillé Laurent Favre, sachant que les trois quarts des passagers du Pied du Jura se rendent dans la capitale vaudoise.

Les travaux d’amélioration ont permis de corriger les faiblesses, ont noté les intervenants. « Nous allons consolider une vision commune au sein du CTSO », explique Jean-François Steiert. Le nouvel horaire a été élaboré « de concert » entre les CFF et les sept cantons de la conférence. La consultation s’ouvre ce jeudi.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Football. Retrouvez les résultats de la finale de la Coupe de la Manche
NEXT avec Lukaku et De Bruyne, la vieille garde relance la Belgique