Baisse des prix, Transports, France et Sénégal, scrutés à la Une

Baisse des prix, Transports, France et Sénégal, scrutés à la Une
Baisse des prix, Transports, France et Sénégal, scrutés à la Une

Les quotidiens reçus mercredi à l’APS abordent différents sujets relatifs à la baisse des prix des denrées de première nécessité, aux transports et aux relations entre la France et le Sénégal.

Sud Quotidien s’intéresse à l’efficacité de la baisse des prix des denrées alimentaires de première nécessité et souligne que le ministre de l’Industrie et du Commerce « rencontrera prochainement » les Sénégalais.

»(…) le compte à rebours est lancé si l’on fait confiance au ministre de l’Industrie et du Commerce. Pour Serigne Guèye Diop, dans les prochains jours ou tout au plus dans les prochaines semaines, la baisse des prix alimentaires sera effective comme annoncé par le Président de la République », écrit Sud.

Dans le quotidien Le Soleil, M. Diop assure que « la baisse des prix alimentaires sera bientôt effective ». Le ministre de l’Industrie et du Commerce s’est exprimé mardi en marge de la célébration de la Journée de la métrologie.

Constatant que le Sénégal importe chaque année plus d’un million de tonnes de riz pour une valeur de 300 milliards de francs CFA, l’opérateur économique Moustapha Tall, soutient dans WalfQuotidien qu’« il faut à tout prix avoir la souveraineté alimentaire ».

Une semaine après la mise en service du Bus Rapid Transit (BRT), Le Soleil rapporte que 200 000 passagers ont déjà été transportés.

» Mis en service mercredi 15 mai, le BRT semble être adopté par les Dakarois. En une semaine, et avec seulement une quarantaine de bus en rotation, plus de 200 000 voyageurs l’ont déjà emprunté», rapporte le journal.

Le quotidien EnQuête décrypte les relations entre Dakar et Paris avec l’arrivée au pouvoir des dirigeants souverainistes au Sénégal.

“Un tournant décisif !”, s’exclame le journal qui écrit : “En portant l’opposant Mélenchon au sommet tout en critiquant avec véhémence le président de la République Macron, Ousmane Sonko, Premier ministre et leader du parti Pastef, marque un tournant majeur”. dans les relations entre la France et le Sénégal. Cet acte intervient après l’annonce de la visite dans les pays de l’Association des États du Sahel (AES), qui regroupe le Burkina Faso, le Mali et le Niger.

Le quotidien Bës Bi met en avant la Journée mondiale du thé célébrée le 21 mai.

« Cette boisson venue de Chine est aujourd’hui la plus consommée au monde après l’eau. Il est issu de la transformation des feuilles d’un arbre appelé théier et que l’on trouve principalement en Asie de l’Est (Chine, Inde, Japon…). Le Sénégal est aujourd’hui le 34ème pays au monde en termes d’importations de thé. Attaya est le nom donné à la préparation de ce breuvage», écrit le journal.

La publication ajoute : « Au Sénégal, le moment +attaya+ représente une opportunité de socialisation. C’est une activité qui peut rassembler les familles ou les amis et susciter des discussions et des débats. De manière générale, il incombe aux plus jeunes de préparer le thé pour les aînés en signe de respect. Le thé est bouilli, mélangé avec du sucre, de la menthe, etc. et servi trois fois : Un lèweul fort et amer, un deuxième équilibré entre l’amer et le sucré et un troisième très sucré.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Une boulangerie du Puy-de-Dôme sera-t-elle sacrée meilleure boulangerie de France ? – .
NEXT La guerre à Gaza continue de diviser le caucus libéral