« traces de griffures… », les terribles soupçons qui pèsent sur un père dont la fille vient de décéder

« traces de griffures… », les terribles soupçons qui pèsent sur un père dont la fille vient de décéder
« traces de griffures… », les terribles soupçons qui pèsent sur un père dont la fille vient de décéder

Horreur à Bondy. En Seine-Saint-Denis, un père a été placé en garde à vue après la mort suspecte de sa fille de 8 ans. Selon Le Parisien, la petite fille a été prise en charge par les pompiers dimanche 19 mai après un appel de son père au Samu. Dans insuffisance cardiaque, l’enfant a été transporté d’urgence à l’hôpital Robert-Debré, dans le 19e arrondissement de Paris. Elle y est décédée deux jours plus tard, mardi 21 mai.

Interrogé, le père de la jeune fille a déclaré que elle a perdu connaissance suite à un accident domestique. L’homme de 49 ans a expliqué que lui et sa fille “une bagarre de coussins sur un lit, comme ils en avaient l’habitude”quand la petite fille « accidentellement heurté le mur ». « Coincé entre le bord du lit et le mur »Elle “lui aurait dit qu’elle ne pouvait plus respirer”.

L’autopsie conclut à une mort suspecte par étouffement

Néanmoins, les déclarations du père ne correspondent pas aux premiers éléments de l’enquête. Selon une Source proche des enquêteurs, qui s’est exprimée dans les colonnes du Parisien, une autopsie a été pratiquée ce mardi révélant « éléments très suspects ».

En effet, la petite fille est morte par étouffement. De plus, si « aucune trace de coups ou de violences apparentes » n’a pas été détecté sur son corps, son père a présenté « traces d’égratignures hémorragiques sur la pommette gauche » lorsque les secours sont arrivés chez lui. De plus, il était ivre et aurait donné des explications.pas très cohérent» aux autorités.

Une information judiciaire ouverte pour le meurtre d’un mineur de 15 ans

Des analyses complémentaires seront réalisées déterminer les circonstances exactes du drame. Entre-temps, le père a été placé en garde à vue. L’enquête, initialement ouverte du chef de violences sur mineur de 15 ans par ascendant, a basculé vers une enquête du chef de meurtre sur mineur de 15 ans. Elle a été confiée à la Sûreté territoriale de Seine-Saint-Denis.

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Éric Zemmour annonce l’investiture de 330 candidats de la Reconquête
NEXT Pontarlier. Quelques idées de sorties dans le Haut-Doubs pour le week-end du 1er et 2 juin