la compagnie de théâtre La Langue écarlate investit dans des lieux insolites dans le Gers

la compagnie de théâtre La Langue écarlate investit dans des lieux insolites dans le Gers
la compagnie de théâtre La Langue écarlate investit dans des lieux insolites dans le Gers

l’essentiel
« L’hôtel du monde » est une pièce de théâtre créée par la Cie la Langue écarlate sur les thèmes du réchauffement climatique et de l’écologie. Ce jeu d’improvisation est réalisé par deux comédiens : Lula Béry et Benoit Di Marco. La première représentation aura lieu le 31 mai dans l’ancienne usine Comtesse du Barry à Gimont. Avant d’autres séances dans des lieux tout aussi insolites…

« L’hôtel du monde », qui fait la part belle à l’improvisation, n’est pas joué dans des théâtres ou des salles traditionnelles. Toutes les représentations de cette pièce auront lieu dans des lieux « non dédiés ».

L’idée est venue du fait que la compagnie La Langue écarlate ne dispose pas de salle de spectacle à Gimont où elle est basée : « Il a fallu s’adapter », raconte Hélène Maton, directrice artistique du spectacle. Cette particularité ajoute une dimension « originale et nostalgique » à la représentation. « C’est aussi une façon pour les locaux de voir autrement des lieux désaffectés », se réjouit-elle.

Le concept de la pièce est basé sur la conscience écologique. Le spectacle met en lumière la « capacité à stimuler l’imagination et à se projeter vers un avenir différent ». « L’hôtel du Monde » est une pièce qui invite à réfléchir sur la capacité de l’homme « à se reconnecter avec les êtres vivants qui l’entourent ».

Des lieux insolites

L’interprétation vise à aider la nouvelle génération du monde qui l’entoure tout en lui transmettant un message d’espoir. « Même si le théâtre ne peut arrêter le réchauffement climatique, il peut contribuer à former une communauté de destins et à inventer de nouvelles histoires pour imaginer un monde plus joyeux et plus solidaire », explique Hélène Mathon.

Ce choix de donner des représentations dans des lieux insolites demande cependant plus d’organisation. Le directeur artistique décrit les problèmes : « C’est compliqué parce qu’on ne connaît rien à l’agencement des lieux, il faut adapter les lumières, les tribunes, le niveau de sécurité… Cela prend du temps et de l’énergie mais c’est « artistiquement intéressant ». », juge-t-elle.

L’histoire de l’entreprise

La Langue Écarlate, fondée en 2001 par Hélène Mathon et Catherine Briault, est une compagnie transdisciplinaire alliant théâtre, radio, cinéma et musique. Implantée en région Occitanie depuis 2010, elle est en résidence à Gimont depuis 2022. Depuis ses débuts, l’entreprise privilégie « une grande proximité avec le public ».

Pour ses prochaines représentations pour « L’hôtel du monde », la Cie La Langue Écarlate se rendra dans 4 villes différentes du Gers. Les deux premières représentations auront lieu à Gimont, à l’Usine Comtesse DuBarry, les vendredi 31 mai et samedi 1er juin. Puis le mardi 4 juin au centre de temps libre de Preignan. Elle se poursuivra ensuite à la Salle des anciennes écuries de Lavardens, le jeudi 6 juin, pour se terminer le samedi suivant à l’ancien poulailler industriel de Roquelaure-Saint-Aubin. Toutes les représentations ont lieu à 20h

Réservation 06 84 12 64 99 | [email protected] Place à 8 €.

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV trois jeunes reconnus coupables d’enlèvement lié à la drogue
NEXT Démonstrations, spectacles, acrobaties… Des véhicules d’exception rassemblés à Cherbourg-en-Cotentin