l’école de ce petit village nommée en l’honneur de son ancien directeur

l’école de ce petit village nommée en l’honneur de son ancien directeur
l’école de ce petit village nommée en l’honneur de son ancien directeur

Par

Maxime Berthelot

Publié le

22 mai 2024 à 7h02

Voir mon actualité
Suivre La République de Seine et Marne

Cela n’avait pas encore de nom, c’est désormais chose faite. Le 4 mai, l’école Yèbles (Seine-et-Marne) a été officiellement baptisée « École Ludivine-Dée », du nom de son ancien professeur et directeur qui fut à sa tête entre 2009 et 2014.

« Très investie dans ses missions, Ludivine Duée est décédée en mai 2015 suite à un cancerexpliquer Marième Tamata-Varin, le maire de la ville. Elle est un exemple pour tout le monde et signifiait beaucoup. En donnant son nom à l’école, nous lui rendons hommage tout en soulignant le travail de tous les enseignants qui œuvrent au quotidien auprès de nos enfants. »

« La solidarité est l’ADN du village »

La cérémonie s’est déroulée en présence de ses deux enfants, qui ont dévoilé la plaque commémorative en l’honneur de leur mère, offerte par l’association des parents. LoisirsAction.

Il symbolise Yèbles à travers la rose et le profil de Ludivine Duée. Elle était dessiné par un professeur de l’école, Claire Senoville, financé par RécréAction, et installé par un élu, Gilles Lavergne.

Cet esprit de collaboration et de solidarité « dans l’ADN de la communauté ébulienne », selon le maire, s’était déjà illustré en 2015, lors de la reconstruction de l’école rendue possible grâce à un appel aux dons.

« À l’époque, les locaux étaient vétustes et nous n’avions pas les fonds nécessaires pour les reconstruire », se souvient l’élue, qui a immédiatement refusé de quitter son village sans établissement scolaire. Grâce à la mobilisation populaire, Yèbles est devenue la première commune de France à lancer une opération de financement participatif pour sauver son école en la reconstruisant en moins de 45 jours. La mobilisation a touché de nombreuses personnes partout en France et même à l’étranger, mais surtout à Yèbles. Cette solidarité est fierté du village « .

Chaque classe de l’école porte également letitre d’une valeur : amitié, bienveillance, fraternité, liberté, solidarité et égalité. Tout comme la cantine, le dortoir et la salle de motricité qui sont désormais appelés « sérénité », « paix » et « respect ».

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon -.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Copa América | Alphonso Davies, de réfugié à capitaine du Canada
NEXT Pontarlier. Quelques idées de sorties dans le Haut-Doubs pour le week-end du 1er et 2 juin