“c’est ponctuel et difficile à prévoir” explique le chef des pompiers de la Somme

“c’est ponctuel et difficile à prévoir” explique le chef des pompiers de la Somme
“c’est ponctuel et difficile à prévoir” explique le chef des pompiers de la Somme

Dans la soirée du 21 mai, les orages ont causé des dégâts impressionnants à Sailly-Laurette (80), et dans une moindre mesure, à Morlancourt, Bray-sur-Somme, Sains-en-Amiénois et Ham. Le chef des pompiers de la Somme fait le point sur les moyens mobilisés et leur préparation.

Les pompiers restent mobilisés ce mercredi 22 mai dans plusieurs communes touchées par des coulées de boue dans la Somme : Sailly-Laurette, mais aussi à Bray-sur-Somme. Quels moyens les pompiers ont-ils utilisés pour intervenir ? Pourquoi ces secteurs sont-ils les plus touchés ? Comment se préparer à d’autres tempêtes potentiellement violentes ? Le chef des pompiers de la Somme Stéphane Contal répond aux questions de France Bleu Picardie.

70 maisons se sont retrouvées inondées suite aux orages de ce 21 mai au soir, indique Stéphane Contal, qui a mobilisé 90 pompiers.Vers 2 heures du matin, la plupart des interventions étaient terminées. Mais au départ, sur les appels reçus, on sentait une grande peur de la part des habitants..» Une phase de nettoyage et de pompage débute ce matin dans les rues et maisons sinistrées.

Comment anticiper de tels phénomènes ? Au moment de la tempête, le département de la Somme était placé en alerte jaune : «c’est extrêmement ponctuel et complexe à prévoirexplique Stéphane Contal. Nous devons toujours être prêts. Pour rester prêt, le chef des pompiers de la Somme met en avant l’achat prochain de deux pompes néerlandaisess*, « capable de vider une piscine olympique en une heure et quart. Nous ne devons pas non plus négliger les petites pompes déjà en service actuellement. »*

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV état des lieux sur les terres de la RN
NEXT 2 500 jeunes Mosellans mobilisés pour le recyclage textile