Un député zurichois change de cap après les élections cantonales

Un député zurichois change de cap après les élections cantonales
Un député zurichois change de cap après les élections cantonales

Le Tribunal fédéral examine ce mercredi en audience publique le changement de parti de la députée zurichoise Isabel Garcia. Plusieurs élus ont contesté la confirmation des résultats de l’élection au Grand Conseil après que l’élu Vert Libéral a rejoint les rangs du Parti libéral-radical.

Inscrite sur la liste du Parti libéral vert, la députée a obtenu 3 023 voix aux élections parlementaires de février 2023, ce qui lui a assuré un nouveau mandat. Le lendemain, - annonçait qu’Isabel Garcia avait informé son parti de son adhésion au Parti libéral-radical (PLR).

CLÉ DE VOÛTE

Six hommes politiques de plusieurs partis attaquent l’arrêté de validation rendu par le Grand Conseil le 8 mai 2023. Ils demandent au Tribunal fédéral de constater une violation des droits politiques et d’annuler cette décision à l’égard d’Isabel Garcia.

Inscrite sur la liste du Parti libéral vert, la députée a obtenu 3 023 voix aux élections parlementaires de février 2023, ce qui lui a assuré un nouveau mandat. Les résultats du vote ont été publiés au journal officiel du canton et aucun recours n’a été déposé pendant le délai de recours de 15 jours qui a expiré le 22 février.

Majorité perdue

Le lendemain, - annonçait qu’Isabel Garcia avait informé son parti de son adhésion au Parti libéral-radical (PLR). Un transfert qui a fait perdre à la coalition de centre-gauche sa courte majorité au Parlement zurichois.

Lors de la validation des résultats le 8 mai 2023, la Liste Alternative et les Verts ont demandé au plénum de s’opposer à la confirmation de l’élection d’Isabel Garcia. Les deux parties ont estimé que l’intéressé avait contrevenu au principe de bonne foi. Leur demande a été rejetée par 107 voix contre, 52 et 11 abstentions.

Outre l’annulation de l’ordonnance de validation, les recourants demandent également au Tribunal fédéral que la désignation des commissions soit annulée, que soit constatée l’illégitimité de l’élection d’Isabel Garcia à une commission et que l’affaire soit renvoyée devant le Conseil de État pour nouvelle décision. (cause 1C_223/2023)

zs, ats

#Suisse

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Pontarlier. Quelques idées de sorties dans le Haut-Doubs pour le week-end du 1er et 2 juin