«La Suisse devient comme Monaco»

Pour de nombreux Suisses, le rêve de posséder un logement reste un rêve.Image : Shutterstock

En Suisse, les particuliers construisent moins, selon un récent rapport Raiffeisen. Ils sont remplacés par d’autres acteurs qui cherchent à faire fructifier leur argent. Expert immobilier, Donato Scognamiglio explique cette évolution.

Les particuliers construisent de moins en moins. En 2001, les particuliers déposaient encore environ 40 % des demandes de permis de construire. L’année dernière, ils n’en représentaient que 18 %. Cette découverte vous surprend-elle ?
Donato Scognamiglio : Je trouve l’évaluation de Raiffeisen très intéressante. Il est important de collecter ces données, mais certains facteurs n’ont pas été pris en compte.

Lequel? De nombreux particuliers doivent obtenir un prêt hypothécaire auprès d’une banque pour construire eux-mêmes.

«Les grands fonds de pension n’ont pas besoin de prêt. Ils investissent leur propre argent dans de tels projets de construction. »

Ils ont donc une bonne longueur d’avance sur les individus. À l’époque où les taux d’intérêt étaient très bas, les caisses de pension et les investisseurs institutionnels ont découvert la construction immobilière comme un lieu d’investissement attractif. Beaucoup de ces acteurs n’existaient pas il y a 30 ans : c’est donc l’une des principales raisons pour lesquelles les porteurs de projets privés ont été relégués au second plan.

À propos de la personne

Donato Scognamiglio enseigne depuis 2005 à l’Institut de gestion financière de l’Université de Berne. De 2002 à 2023, il a été associé et directeur du Centre d’information et de formation immobilière SA (CIFI), dont il est aujourd’hui président du conseil. Donato Scognamiglio est conseiller cantonal zurichois auprès du PEV et candidat au Conseil national en 2023.

Donato Scognamiglio.Image : Clé de voûte

Cette évolution est-elle également liée aux préférences de la population en matière de logement ? Oui. La tendance actuelle est que les gens veulent vivre en ville. La moitié des Suisses vivent en ville ou dans une agglomération. Cette urbanisation signifie aussi que si quelqu’un veut construire en ville, le montant à payer est énorme.

Un drôle d’invité perturbe un match de football

Vidéo: Watson

Cela pourrait aussi vous intéresser :

Dès le 25 mai, le Musée Olympique de Lausanne propose une nouvelle exposition immersive dédiée aux Jeux Olympiques de Paris.

Le Musée Olympique de Lausanne se prépare aux JO de Paris, qui se dérouleront du 26 juillet au 11 août. Dès le 25 mai, il propose une nouvelle exposition temporaire consacrée aux trois éditions parisiennes, celles de 1900, 1924 et 2024.

Watson

Supprimez votre bloqueur de publicités, s’il vous plaît !

De toute façon, nous n’avons pas de publicité pop-up complète. Et la publicité soutient ici 80 journalistes.

Merci tuusig!

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Un nouveau directeur enfin nommé à la tête du centre hospitalier
NEXT Le Stade de Mbour surprend Gaston Berger (34-32), alors que Diamagueune s’incline (26-29) contre JA