L’année de Donovan Lussier ? – .

L’année de Donovan Lussier ? – .
L’année de Donovan Lussier ? – .

Lussier, 20 ans, compte deux victoires à Plattsburgh et une autre à Cornwall au cours des dix derniers jours. Non, on ne parle plus de lui comme du fils de Dominic Lussier, mais simplement comme Donovan ou « Dono ».

“Ça se passe bien, je suis content”, confie modestement le pilote de 20 ans, qui entame sa cinquième saison de sportif. Mais nous devons continuer à travailler dur car les choses peuvent changer rapidement de direction dans notre monde. Comme on dit, il ne faut jamais rien prendre pour acquis.

Lussier participera au championnat à l’Autodrome Granby, au RPM Speedway de Saint-Marcel, où il a un titre à défendre, ainsi qu’à l’Airborne Park Speedway cette saison. On le verra également de temps à autre à l’Autodrome Drummond et au Cornwall Motor Speedway.

«Je ne fais pas le championnat à Drummondville et à Cornwall parce que je dois me donner du temps pour préparer ma voiture», explique-t-il.

Et en 2024, il fera également ses débuts modifiés en pilotant la voiture à gros blocs de Jean Boissonneault dans les épreuves Super courte piste d’Akwesasne (Mohawk Raceway), Cornwall, Granby, Plattsburgh et Saint-Marcel. Série.

« Cela va être un grand défi. Je dois remercier Jean pour ce merveilleux vote de confiance.

Mais attention, Lussier affirme qu’il ne fait pas encore de grands projets pour un éventuel passage à temps plein en Modifié.

« Honnêtement, j’ai l’impression que j’ai encore beaucoup à apprendre. Il y a aussi la question du moteur qui me dérange. Bref, je suis vraiment concentré sur ma saison chez Sportsman en ce moment même.

— Donovan Lussier

Toutefois, cette saison pourrait être celle où Donovan Lussier s’impose comme un pilote sportif absolument dominant. Le jeune homme suivait ses cours lentement, sans rien précipiter, et on a l’impression que 2024 pourrait être son année.

« Certains disent que depuis William [Racine] a été modifié, ce sera plus facile pour tout le monde en sportif. C’est possible. Mais il y a encore de très bons pilotes dans notre catégorie. Mais il n’y aura pas de soirées faciles. Bien sûr, je participe aux courses pour gagner, mais le grand objectif est de toujours finir dans le top 5. »

>>>>>>

Lussier à bord de la voiture de Jean Boissonneault. (Don Simpson)

La véritable ouverture de la saison

Donovan Lussier a déjà couru fort depuis le début de 2024 (il s’est notamment rendu en Floride), mais il admet que l’ouverture de la saison à l’Autodrome Granby, prévue vendredi soir, demeure quelque chose de spécial.

« Granby, c’est ma piste, ma piste à domicile comme on dit. Et c’est là que j’ai grandi en suivant mon père. Le début de la saison à l’Autodrome marque aussi le début de ma routine du week-end. J’en ai hâte ! »

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Football. Les jeunes du SM Caen sur le toit de l’Europe
NEXT Raphaël Arnault, antifa parachuté à Avignon, la candidature qui coince