La Suisse gagne contre la Finlande et attend l’Allemagne

La Suisse gagne contre la Finlande et attend l’Allemagne
La Suisse gagne contre la Finlande et attend l’Allemagne

Sven Jung et la Suisse ont mis la Finlande au sol (ici Arttu Hyry).

AFP

L’équipe de Suisse connaît désormais l’identité de son adversaire en quarts de finale. Elle affrontera l’Allemagne, troisième du groupe B, jeudi à Ostrava. Pour les Suisses, 2es du groupe A grâce à leur victoire mardi contre la Finlande (3-1), il s’agit d’une occasion en or de prendre une belle revanche après avoir été éliminés à deux reprises par les Allemands en quarts de finale de la Coupe du monde en 2021 et 2023. .

Comme il l’avait annoncé la veille, le sélectionneur Patrick Fischer a joué dur pour remporter ce septième et dernier match de la phase de qualification face à une équipe finlandaise qui a perdu toute sa superbe après ses titres mondiaux (2019, 2022) et olympique (2022). L’équipe suisse termine la phase de poules avec 17 points, six victoires et une seule défaite (contre le Canada).

Encore Fiala

Face aux Finlandais, l’équipe de Patrick Fischer – avec Akira Schmid dans les buts et Gaëtan Haas de retour après avoir raté les cinq matches précédents – a progressé en deuxième période. L’élément déclencheur est venu du rusé Romain Loeffel, dont le tir frappé depuis la ligne bleue de son propre camp a poussé le gardien Harri Säteri à la faute. Le gardien finlandais du HC Bienne a offert un rebond favorable à Kevin Fiala, qui a habilement terminé pour porter le score à 1-0 (26e).

Le défenseur du Lausanne HC Andrea Glauser a ensuite doublé la mise d’une reprise directe à distance, 132 secondes après l’ouverture du score (28e, 0-2). Un défi d’entraîneur demandé par le staff suisse suite à un hors-jeu finlandais a ensuite permis d’annuler un premier but adverse tombé à la 29e minute.

Les Finlandais ont toutefois réduit l’écart et recommencé le match en fin de deuxième période grâce à un avantage numérique réussi de Jere Innala (38e, 1-2). A ce stade, une éventuelle défaite de la Suisse – dans le temps réglementaire, après prolongation ou aux tirs au but – aurait signifié que le groupe de Fischer hériterait des États-Unis au lieu de l’Allemagne en quarts de finale. L’omniprésent Kevin Fiala a définitivement réglé la question en inscrivant le but safety – son deuxième du match – à 207 secondes de la sirène (57e, 1-3).

Patrick Fischer peut désormais espérer atteindre les quarts de finale pour la première fois depuis 2018, lorsqu’il avait guidé son équipe jusqu’en finale de la Coupe du monde au Danemark. Avec ses sept renforts NHL dont Roman Josi et l’intenable Kevin Fiala, la Suisse partira favorite jeudi. Mais l’Allemagne a souvent démontré qu’elle parvenait toujours à exceller lorsqu’elle affrontait la Suisse en match à élimination directe. Les Allemands se sont imposés 2-3 après tirs au but lors du Championnat du monde 2021, puis 1-3 l’an dernier à Riga.

Finlande – Suisse 1-3 (0-0 1-2 0-1)

Arène de Prague. 17 118 spectateurs. Arbitres. Campbell, Frano, Wyonzek et Zunde.

Objectifs: 26e Fiala (Loeffel) 0-1, 28e Glauser (Niederreiter, Fiala) 0-2, 38e Innala (Granlund, Lehtonen/ 5 c 4) 1-2, 57e Fiala (Niederreiter) 1-3.

Finlande: Säteri ; Maatta, Mattila ; Lehtonen, Vittasmaki; Rissanen, Kaski; Riikola, Saarijarvi ; Mäenalanen, Bjorninen, Jormakka ; Pakarinen, Granlund, Innala ; Puistola, Kapanen, Puljujarvi ; Jaaska, Hyry, Hélène. Entraîneur : Jukka Jalonen.

Suisse: Schmid; Glauser, Josi ; Kukan, Jung; Löffel, Marti ; Pour un; Andrighetto, Thürkauf, Bertschy ; Fiala, Hischier, Niederreiter; Simion, Senteler, Herzog ; Ambühl, Haas, Scherwey ; Kourachev. Entraîneur : Fischer.

Pénalités : 2 x 2′ + 1 x 5′ (Granlund) + penalty de match (Granlund) contre la Finlande, 1 x 2′ contre la Suisse.

Remarques: La Suisse sans Genoni, Jäger ou Siegenthaler (surnuméraires). 100ème sélection internationale pour Bertschy. But de la Finlande annulé pour hors-jeu après une contestation de l’entraîneur suisse (29e).

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le Département annule sa subvention pour le transport scolaire
NEXT Origine Corrèze fête ses 5 ans