cette commune prévoit plus de 4 millions d’euros de dépenses d’équipement

cette commune prévoit plus de 4 millions d’euros de dépenses d’équipement
cette commune prévoit plus de 4 millions d’euros de dépenses d’équipement

Par

Guillaume Voisenet

Publié le

21 mai 2024 à 19h16

Voir mon actualité
Suivre L’Impartial

Frédéric Caillietle maire deÉtrépagny (Eure), avait annoncé la couleur lors de la débat d’orientation budgétaire.

Le mercredi 10 avril 2024, il a présenté au Conseil municipal « un budget qui s’inscrit dans un contexte bien particulier, la crise financière ayant laissé la place à une inflation galopante. » Et de continuer :

« L’impact énergétique sur les coûts communaux n’est pas négligeable et les audits réalisés dans ce domaine suggèrent de lourdes dépenses à envisager pour l’avenir afin de réaliser des travaux d’économie d’énergie. »

Un excédent cumulé de 4 179 976,79 €

Avant d’examiner le budget 2024, le Conseil Municipal s’est intéressé au compte administratif 2023. Le résultat de l’exercice montre un excédent d’exploitation de 516 442,88 € avec 4 734 857,49 € de recettes pour 4 218 414,61 € de dépenses.

La section investissement présente un excédent de 718 571,78 € avec 1 418 920,14 € de recettes pour 700 348,36 € de dépenses.

Compte tenu de l’excédent d’investissement 2022 qui s’est élevé à 2.944.962,13 € l’excédent final de clôture s’élève à 4.179.976,79 € dont 516.442,88 € en exploitation et 3.663.533. 91 € d’investissement.

Le maire quitte la salle et cède la présidence de la séance à Corinne Brudey, son 2ème assistant en l’absence du 1er assistant. Le compte administratif est adopté à l’unanimité.

Maintien des taux d’imposition

Le budget principal de la commune s’est construit sur ces bons résultats sans recourir à une augmentation des taux d’imposition des diverses taxes.

Vidéos : actuellement sur -

« Nous n’augmentons pas les taux d’imposition, ce qui augmente, ce sont les assiettes, mais c’est indépendant de la commune. »

Frédéric Cailliet, maire d’Étrépagny

Il a donc proposé de maintenir les taux, à savoir 43,14% (taxe foncière bâtie), 34,09% (taxe foncière non bâtie) et 16,09% (taxe d’habitation). 1 354 450 € de recettes fiscales ont été enregistrés, soit 220 000 € de plus qu’en 2023.

Vitraux de l’église et aménagement du jardin public sont au programme

Le budget initial a la particularité d’avoir une section d’investissement supérieure à celle de fonctionnement, 5 771 903 € contre 5 251 104 €.

Les dépenses d’équipement pour cette année s’élèvent à 4 614 158,64 € avec 927 153,36 € d’opérations 2023 reportées. De nouvelles opérations structurantes sont prévues.

Les principaux concernent les vitraux de l’église pour 1 249 082 €l’aménagement du jardin public pour 1 289 000 €protection contre le feu (364 635 €), vidéoprotection (220 698 €).

La mairie a également prévu un budget de 300 000 € pour réaliser des travaux dans l’ancien arsenal, 103 959 € pour l’enfouissement des réseaux, 100 000 € pour les travaux de l’école primaire Georges-Delamare et 98 166 € pour l’achat de matériel.

Pour financer ces dépenses, la commune prévoit 1 065 998,43 € de subventions de l’État (592 797 €), du Département (225 166 €) et de la Région (236 276 €).

« Un mandat géré en petites semaines »

La présentation du budget n’a suscité aucun commentaire, même de la part Jim Dhoedtest arrivé pendant la séance avec une heure de retard.

Lors du débat d’orientation budgétaire, il a cependant déclaré :

« Depuis 2020, il n’y a pas eu beaucoup de projets qui ont vu le jour, j’ai vu beaucoup des mêmes sujets partir, revenir, mais concrètement actuellement il y a l’église, le jardin public, mais là c’est pas assez. C’est un mandat géré en petites semaines, il n’y a pas de grand projet. Il y a des choses à faire, mais nous n’avons pas de vision stratégique au niveau municipal pour les 10, 15 ou 20 prochaines années. C’est ce que je reproche à la majorité municipale. »

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon -.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV RN, LFI… Le désarroi politique des juifs de France face à la recomposition partisane en cours
NEXT Autoroutes du Maroc vous présente ses conseils pour un voyage en toute sécurité