encore deux ans pour le projet, mais le budget de 29 millions de dollars respecté

encore deux ans pour le projet, mais le budget de 29 millions de dollars respecté
encore deux ans pour le projet, mais le budget de 29 millions de dollars respecté

La Ville de Québec a inauguré mardi les nouveaux locaux de la cour municipale et du commissariat de police dans l’édifice FX-Drolet, un projet qui a pris deux ans de plus que prévu, mais qui a respecté l’enveloppe de 29 millions de dollars.

• Lire aussi : Nouveau commissariat : livré dans les délais et dans les limites du budget, promet le maire

Les locaux ont été inaugurés en présence du maire, Bruno Marchand.

Les services se retrouvent tous au sein de ce bâtiment patrimonial qui abritait à l’origine une usine de réparation de bateaux. « Tout un défi », a témoigné l’architecte responsable du dossier, Josée Malenfant. Sa fierté est « d’avoir donné une seconde vie à cet immeuble », situé rue du Pont.

La décontamination a été plus compliquée que prévu, a expliqué Mme Malenfant, et il a fallu creuser plus profondément pour enlever les sols contaminés, ce qui a entraîné des retards de deux ans. Malgré tout, « le budget du projet est de 29 millions de dollars, comme annoncé en mai 2022 ».

A partir du 3 juin

À compter du 3 juin, les citoyens pourront accéder aux services des tribunaux municipaux, qui seront plus efficaces, avec quatre salles d’audience sous le même toit, pour « une meilleure agilité » et une « optimisation de la gestion des dossiers », a indiqué la directrice du greffe, Stéphanie St. -André. «C’est spacieux, les citoyens seront beaucoup mieux servis dans cet environnement», a ajouté la directrice des services judiciaires, Nathalie Grenier.

>

>

Stéphanie Martin

Les nouveaux locaux de collecte des amendes sont plus grands et permettent la consultation et le paiement via des terminaux informatiques.

Les quatre salles d’audience sont ultramodernes. La zone de collecte des objets raffinés a été rendue plus fonctionnelle par rapport à ce qui existait dans le centre délabré de Victoria. Partout, les écrans rendent les services et les itinéraires plus accessibles. Au total, 100 personnes travailleront sur le chantier.

>

>

Stéphanie Martin

Attenant aux greffes se trouvent les locaux du commissariat de quartier où seront stationnés 40 policiers, principalement l’équipe multi, qui travaillent dans la ville basse avec les organismes communautaires.

>

>

Stéphanie Martin

Josée Malenfant, responsable du projet de conversion du bâtiment FX-Drolet et directrice de l’équipe de gestion du bâtiment à la Ville de Québec.

Valorisation du patrimoine

Plusieurs éléments d’époque du bâtiment FX-Drolet ont été révélés et mis en valeur : les grandes fenêtres, les murs de briques, les lattes et poutres de bois du plafond. Nous avons également créé un espace muséal pour rappeler l’histoire du bâtiment situé au cœur de Saint-Roch, où était exposée une grande poulie trouvée lors de la fouille.

Au total, 35 places de stationnement sont à la disposition du public.

>

>

Stéphanie Martin

Les architectes ont voulu révéler et mettre en valeur plusieurs éléments d’époque du bâtiment F.-X.-Drolet, dont les grandes fenêtres, que l’on voit ici dans une salle de conférence.

>

>

Stéphanie Martin

>

>

Stéphanie Martin

Le tribunal est équipé de salles où les avocats peuvent rencontrer leurs clients détenus.

>

>

Stéphanie Martin

Des cellules de transition ont été installées à proximité des salles d’audience.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La nouvelle fan zone des Grands-Places trouve son public
NEXT Pontarlier. Quelques idées de sorties dans le Haut-Doubs pour le week-end du 1er et 2 juin