Laporte, Magri, Rouault… Bilan de la saison 2023/2024 de nos Lot-et-Garonnais

De la Ligue 1, la Ligue 2, de l’Allemagne à l’Arabie Saoudite. Focus sur la saison 2023/2024 pour nos joueurs et entraîneurs lotet-garonnais.

Aymeric Laporte sous le maillot d’Al Nassr
PhotoAFP

Aymeric Laporte (Al Nassr, Saudi Pro League) :

Le défenseur franco-espagnol est joueur de la Saudi Pro League en Arabie Saoudite depuis cet été. Auteur de 25 matches pour 4 buts avec son club Al Nassr, le bilan est plutôt mitigé pour le natif d’Agen. Avec une 2ème place au classement et un quart de finale en Ligue des champions asiatique, Al Nassr réalise une plutôt bonne saison. Aymeric a marqué un but sensationnel sur un coup franc de plus de 60 mètres lors du match contre l’Inter Miami. Si ce n’est pas sur le terrain, c’est en revanche à l’extérieur qu’Aymeric a eu des complications. Il a donné une interview en janvier dans laquelle il a reconnu que sa vie saoudienne était loin de ses attentes et qu’un retour en Europe pourrait être une possibilité. Intérêt récent de l’Athletic Bilbao, son club formateur serait apparu récemment.

Franck Magri avec le Toulouse FC
AFP – FRED TANNEAU

Frank Magri (Toulouse FC, Ligue 1) :

L’Agenais de naissance pour faire une belle saison avec les violets. Il a été auteur de 5 buts et 2 passes décisives. Initialement numéro 9, il a plutôt été placé du côté offensif cette saison. Vous devez signaler votre absence de quelques mois, pour votre participation à la CAN avec le Cameroun. Acteur du parcours européen du TéFéCé en Ligue Europa, il n’a pas réussi à emmener le club plus haut que les huitièmes de finale. Il aura eu la fonction de numéro 2 durant la saison, notamment pour remplacer Dallinga. En cas de départ de ce dernier, il pourrait bien être le prétendant numéro 1 à ce poste la saison prochaine.

Anthony Rouault sous le maillot de Stuttgart.
AFP-DDM

Anthony Rouault (Stuttgart VFB, Bundesliga)

Le Villeneuvois réalise sa première saison en Allemagne avec son club de Stuttgart. Il a disputé 23 matches. Prêté par Toulouse pour cette saison, le club allemand a décidé de faire confiance à Anthony Rouault et de lever l’option d’achat pour 3,5 millions d’euros en mars dernier. Il s’engage donc jusqu’en 2027. Le défenseur central aura le privilège, dès la saison prochaine, de découvrir la Ligue des Champions. Le club termine 3ème cette saison, une belle performance sachant que le club était en deuxième division en 2019/2020.

Jim Allevinah sous le maillot de Clermont
Jim Allevinah sous le maillot de Clermont
photo instagram – jimalvnh

Jim Allevinah (Clermont Foot 63, Ligue 1)

Une saison très relevée pour le Gabonais avec son club du Clermont Foot 63, placé à la dernière place du championnat. Le piston qui évoluait également au poste de milieu offensif a eu du mal à développer son jeu, avec la pire attaque du championnat 26 buts (à modifier) ​​inscrits en 34 matches. Il n’aura pas participé à la CAN avec le Gabon, éliminé par la Mauritanie d’un certain Amir Abdou. Très percutant dans le jeu avec une grande rapidité, il pêche pour finir dans le dernier mouvement. La saison prochaine, il aura l’occasion de jouer avec un autre Lot-et-Garonnais, Ilyes Hamdia (17 ans) en provenance du FC Marmande. Les deux Lot-et-Garonnais seront à surveiller en vue de la prochaine saison de Ligue 2.

Amir Abdou donne des instructions
Amir Abdou donne des instructions
PhotoAFP

Amir Abdou (sélectionneur de la Mauritanie)

Actuel sélectionneur de la Mauritanie, Amir Abdou a fait sensation cet hiver lors de la CAN. En battant l’Algérie (0-1), les Tarn-et-Garonnais ont décroché la première qualification en huitièmes de finale de l’histoire de la Mauritanie. Avec un bilan de 10 victoires, 8 nuls et 6 défaites, Amir Abdou se montre pour l’instant satisfait dans son rôle d’entraîneur. Son contrat se termine en 2026. Ambitieux, le natif de Marseille a pour objectif de « faire mieux que les éditions précédentes » comme il aime souvent le rappeler.

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV un nageur handicapé a traversé la moitié de la Manche
NEXT 58 projets lauréats du budget participatif du Conseil départemental