une réunion de coordination pour assurer l’approvisionnement du marché en gaz butane

une réunion de coordination pour assurer l’approvisionnement du marché en gaz butane
une réunion de coordination pour assurer l’approvisionnement du marché en gaz butane

Le ministère de la Transition énergétique et du Développement durable a tenu, lundi 20 mai à Rabat, une réunion dédiée à la coordination entre les différents acteurs pour garantir l’approvisionnement du marché en bouteilles de gaz butane, tout en respectant les nouveaux prix de vente, fixés dans le cadre de la levée de la subvention pour ces produits à compter du lundi 20 mai, indique un communiqué du ministère.

Cette réunion, à laquelle ont participé des représentants du ministère de l’Intérieur et du ministère de l’Économie et des Finances, s’est tenue avec des représentants d’entreprises importatrices, embouteilleuses et distributrices de gaz butane, ainsi que des représentants de l’Association professionnelle des dépositaires en gros de gaz de pétrole liquéfié. (GPL) au Maroc.

Lire aussi : Voici le nouveau prix des bouteilles de gaz butane au Maroc, après la levée de la subvention

Les échanges ont porté sur les contraintes auxquelles est confrontée la chaîne d’approvisionnement du gaz butane, qui représente environ 24% de la consommation nationale de produits pétroliers, soit environ 2,8 millions de tonnes en 2023, note le communiqué.

Dans ce contexte, le ministère affirme que ses services extérieurs travaillent avec les autorités locales et en coordination avec l’ensemble des professionnels, pour assurer un suivi quotidien de la continuité de la fourniture de ce matériel au bénéfice de tous les citoyens.

Lire aussi : Gaz butane : une hausse des prix touchant de nombreux autres secteurs d’activité

Cette rencontre a été également l’occasion de rappeler que l’augmentation des prix du gaz butane s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme d’assistance sociale directe et de la réforme progressive du système de compensation. Ce programme repose sur le principe d’une réduction, voire de la suppression des subventions aux prix de certains produits de base, contrebalancée par un ciblage plus efficace des ménages éligibles aux aides sociales, conclut le communiqué.

Par Le360 (avec MAP)

21/05/2024 à 10h32

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La Longue Vallée, en longueur, en largeur et à la croisée des chemins
NEXT Pourquoi ne pas manquer le Quart d’Heure de Corrèze, ce dimanche en Corrèze ? – .