qui sont les candidats de Champagne-Ardenne pour l’élection du 9 juin ? – .

qui sont les candidats de Champagne-Ardenne pour l’élection du 9 juin ? – .
qui sont les candidats de Champagne-Ardenne pour l’élection du 9 juin ? – .

Les élections européennes ont lieu le 9 juin 2024. 37 listes seront départagées par les électeurs. Parmi les candidats, on retrouve plusieurs représentants de la Marne, des Ardennes, de l’Aube et de la Haute-Marne. Certains ont même de bonnes chances d’être élus.

37 listes sont en lice pour les élections européennes du 9 juin. Les détails des 81 candidats de chaque liste ont été publiés au Journal officiel samedi 18 mai 2024. Selon la dernière enquête commandée par - et Le Parisien à Ipsos*, et publiée le 15 mai, seules sept listes risquent de dépasser les 5 % des suffrages exprimés. C’est ce seuil qui détermine si une liste obtient ou non des élus.

Ces sept listes sont celles du Rassemblement national, de la majorité présidentielle, du Parti socialiste, de la France Insoumise, des Républicains, d’Europe Ecologie et Reconquête. Mais il faudra attendre les résultats du vote du 9 juin pour connaître la nouvelle répartition des 81 sièges réservés à la France au Parlement européen.

Dans ces listes susceptibles d’obtenir des élus, on retrouve un certain nombre de Champardennais. C’est le cas par exemple d’Anne-Sophie Frigout, députée du Rassemblement national depuis quelques mois dans la deuxième circonscription de la Marne avant que son élection ne soit invalidée par le Conseil constitutionnel. Le conseiller régional Grand Est a 8 anse sur la liste conduite par Jordan Bardella, et a donc toutes les chances de siéger à Strasbourg et à Bruxelles. En 2019, lors des dernières élections européennes, la liste RN avait obtenu 23 sièges. Notons également la présence de Flavien Termet, délégué départemental du parti dans les Ardennes, au 69e lieu.

>>

Anne-Sophie Frigout en janvier 2023. (archives)

© France Télévisions

Du côté de la France insoumise, le Marnais Anthony Smith pourrait également être élu le 9 juin. L’inspecteur du travail apparaît dans 4e place sur la liste conduite par Manon Aubry. LFI avait obtenu 6 élus en 2019. Plus bas dans la liste, on notera également la présence de l’Ardenne Nahima Lounis (accompagnatrice d’étudiants en situation de handicap) au 33e place et Auboise Ingrid Viot (infirmière et candidate aux élections législatives 2022 en Haute-Marne) à 63 anse lieu.

Sur la liste de la majorité présidentielle, on retrouve le nom de Bérangère Abba. L’ancien député de la Haute-Marne et secrétaire d’Etat lors du premier mandat d’Emmanuel Macron, figure au numéro 17e place sur la liste conduite par Valérie Hayer. En 2019, la liste Renaissance a obtenu 22 sièges. Mais les derniers sondages annoncent un résultat en baisse pour le prochain vote pour la liste de la majorité présidentielle.

Le parti Horizons, auquel appartient Bérangère Abba, a obtenu une dérogation à la règle selon laquelle les vaincus aux législatives de 2022 ne seraient pas investis. Bérangère Abba, élue députée de la première circonscription de la Haute-Marne en 2017, a été battue par Christophe Bentz, du Rassemblement national, en juin 2022. A noter également la présence de l’adjoint au maire de Reims Dimitri Oudin, à la 40e place sur la liste et Eva Attina, coordinatrice jeunesse avec Macron dans le Grand Est et étudiante des Ardennes, à 67 anse lieu.

>
>

Bérangère Abba sur le plateau de France 3 Champagne-Ardenne, en juin 2022.

© France Télévisions

Le président du conseil départemental de la Haute-Marne, Nicolas Lacroix, est présent sur la liste Les Républicains conduite par François-Xavier Bellamy. Mais avec ses 19e il devra plutôt compter sur une forte mobilisation de la liste LR pour espérer siéger. En 2019, le parti de l’ancien président Nicolas Sarkozy pouvait compter sur 8 sièges au Parlement européen. Plus loin sur la liste LR, on retrouve le secrétaire départemental du parti dans la Marne Valentin Lagarde au 41 ans.e place, le maire du village de Villers-devant-Mouzon (Ardennes) Ludovic Beaurain à 49 anse place et le conseiller municipal de Sézanne (Marne) Vincent Léglantier à 55 anse lieu.

Du côté d’Europe Écologie, le conseiller régional des Ardennes Christophe Dumont est au numéro 70e place sur la liste conduite par Marie Toussaint. Une position qui ne lui permettra pas d’être élu au Parlement européen. EELV a obtenu 13 élus en 2019.

>Christophe Dumont, en novembre 2023 (archives)
>

Christophe Dumont, en novembre 2023 (archives)

© France Télévisions

Enfin, il n’y a aucun représentant des départements de Champagne-Ardenne sur la liste du Parti socialiste – Place publique menée par Raphaël Glucksmann. Il en est de même sur la liste Reconquête de Marion Maréchal.

Nous n’avons pas pu réaliser le même travail pour l’ensemble des 37 listes présentes pour le scrutin du 9 juin. L’arrêté ministériel fixant la liste des candidats ne donne aucune indication sur l’origine géographique des candidats. Il montre simplement leur nom et leur position sur chaque liste.

Nous nous sommes donc concentrés sur les listes créditées de plus de 5 % de votes dans les sondages les plus récents. Vous trouverez toutefois ci-dessous le détail des listes, dans l’ordre décidé par le tirage au sort effectué par le ministère de l’Intérieur.

*Enquête réalisée du 13 au 14 mai auprès d’un échantillon de 1 530 personnes, constituant un échantillon national représentatif de la population française inscrite sur les listes électorales âgée de 18 ans et plus, interrogées via Internet selon la méthode des quotas. Marge d’erreur comprise entre 1,7 et 3,7 points.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV de la fraîcheur matinale à une ambiance douce pour le week-end
NEXT le Rassemblement national a désigné ses candidats en Côte-d’Or