l’ancien juge d’instruction Michel Claise propose une série de mesures chocs

l’ancien juge d’instruction Michel Claise propose une série de mesures chocs
l’ancien juge d’instruction Michel Claise propose une série de mesures chocs

Michel Claise, candidat DéFI aux élections, a évoqué toute une série de mesures visant à lutter contre le trafic de drogue dans notre pays.

Michel Claise, 3e sur la liste DéFI pour le Parlement fédéral, était l’invité de Martin Buxant ce matin sur bel RTL. Face aux récents incidents et au problème sécuritaire qui touche particulièrement Bruxelles, Michel Claise a pointé du doigt la drogue comme le principal problème.
« Qui tire les ficelles ? Ce sont les grands patrons qui le livrent et ils ne sont pas ici, ils ne sont pas en Belgique»il a dit.

Il revient sur l’origine des différentes drogues : « La cocaïne, on le sait, elle vient de Colombie, d’Équateur, du Mexique. Ils passent par des ports sensibles comme Dakar ou Tanger, donc il y a des choses à faire. Ensuite, il y a l’héroïne qui vient d'”Afghanistan”, a expliqué Miche Claise. Il a également pointé du doigt les drogues de synthèse : «C’est une véritable catastrophe made in laboratoire».

Face aux différentes drogues en circulation, la cocaïne est selon lui la plus problématique : « Le monde des trafiquants de drogue est multipleil a continué, mais disons que le plus spectaculaire reste la cocaïne car vous avez cette importation au vu et au su de tous depuis 20-30 ans. Il y a le port d’Anvers, c’est la même chose à Amsterdam et à Rotterdam, là-bas ils ont quand même réussi à calmer le jeu, semble-t-il.

Il faut les frapper dans le portefeuille

Des structures pour agir

Pour réussir à lutter contre le trafic de drogue en Belgique, Michel Claise a avancé plusieurs pistes. « Il y a un moyen de le faire, mais pour le faire, il faut des moyens. Il n’y a pas que la lutte contre le crime organisé qui est fondamentale pour y parvenir. C’est-à-dire qu’il faut arrêter ceux qui le font ici en Belgique, remonter à la Source. Par ailleurs, M. Snoeck, chef de la police fédérale, a conclu un accord avec les autorités colombiennes pour une meilleure structure de vérification.a-t-il déclaré.

Michel Claise a également appelé à la mise en place de structures pour lutter directement contre le trafic de drogue et le blanchiment d’argent.

« Nous devons les frapper au portefeuille. C’est de la corruption, c’est du blanchiment : il faut retrouver l’argent qui a été blanchi, il faut empêcher que cet argent soit blanchi. Et là, il faut avoir en Belgique, enfin, des structures qui nous permettent d’agir. A quand un Secrétaire d’Etat à la lutte contre la délinquance financière qui englobera la lutte contre les trafiquants de drogue et toutes autres formes de délinquance financière : le. trafic d’armes, escroqueries… Il faut un Secrétariat d’Etat lié à cela, qui soit l’interface entre les quatre ministères concernés : Intérieur, Justice, Finances et Affaires étrangères. Et puis, le Parquet National Financier bien sûr qui l’est. « Cela s’ensuivrait en termes de répression et de création de l’agence belge anti-corruption. Si nous l’avons fait, au moins cela, je pense que nous aurons avancé.

Légalisation du cannabis, mais pas de la cocaïne

Lors de cet entretien, le juge d’instruction a également préconisé la légalisation du cannabis.

« Le cannabis, quand va-t-on le légaliser ?a lancé le candidat DéFI, qui s’est dit favorable “100%” pour une telle extension. « Mais une légalisation qui serait prise en charge, en ce qui concerne sa commercialisation, par l’État. Nous changeons le vendeur et la qualité du produit”.

Il n’est en revanche pas favorable à la légalisation de la cocaïne comme le prône notamment Luc Hennart, candidat socialiste. «Je pense que c’est une déclaration un peu hâtive. Je dirais non. C’est quelque chose qui doit être examiné pour être plus utile en ce qui concerne les conséquences de la dépendance et les conséquences physiques. Je ne dirais pas tout de suite oui, mais d’un autre côté, je pense que le débat est inévitable. Mais si on partait du cannabis pur, voyons comment ça marche, et surtout combien ça va rapporter à l’Etat pour nous permettre de mieux lutter , et aussi sur le plan. service social pour mieux accompagner les personnes touchées par l’addiction ».

Michel Claise défie Martin Buxant invite 7h50 Bel RTL politique élections 2024

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV à quelle heure et sur quelle chaîne suivre le premier match des Bleus à l’Euro ? – .
NEXT Euro 2024. Où regarder, qui commente… Tout ce qu’il faut savoir sur la retransmission TV de la compétition