malgré son handicap, elle ne se donne aucune limite

malgré son handicap, elle ne se donne aucune limite
malgré son handicap, elle ne se donne aucune limite

Depuis septembre 2023, la remontée de l’estuaire de la Charente, organisée par le Rotary Club Tonnay-Charente Estuaire, a pour marraine Véronique Prouteau, para-athlète aux multiples facettes originaire de Châtelaillon. Considérant ses besoins de participer à de nombreuses compétitions sportives, les membres du Rotary Club lui ont proposé un parrainage pour l’année 2024, selon une convention…

Depuis septembre 2023, la remontée de l’estuaire de la Charente, organisée par le Rotary Club Tonnay-Charente Estuaire, a pour marraine Véronique Prouteau, para-athlète aux multiples facettes originaire de Châtelaillon. Compte tenu de ses besoins de participer à de nombreuses compétitions sportives, les membres du Rotary Club lui ont proposé un parrainage pour l’année 2024, selon une convention signée lundi 13 mai. Avant de signer la convention, Véronique Prouteau est revenue sur son parcours depuis son accident à 2016.

« Souffrant d’algoneurodystrophie (1), le médecin m’a dit que je ne pourrais plus marcher ni courir comme avant. » Mais Véronique ne pouvait se résoudre à vivre en fauteuil roulant, seule perspective offerte par le corps médical. Agée de 33 ans au moment de l’accident et mère de quatre enfants, dont le dernier avait alors 7 mois – et aux yeux de qui sa mère est une « femme merveille » –, elle n’a pas longtemps envisagé cette perspective. Après avoir « pleuré ma vie antérieure », elle est passée à : « Ne limitez pas vos défis, défiez vos limites ».

De nombreux défis

Un état d’esprit qui lui a permis de relever de nombreux défis : para-canoë avec le Club Nautique Rochefortais (championne régionale de Nouvelle-Aquitaine sur 200 m sprint ; vice-championne de France sur 5 000 m marathon ; médaille de bronze aux épreuves de France). championnat du 200 m sprint) ; champion dans la catégorie novice lors de la première édition mondiale en 2022 de parachutisme en soufflerie/soufflerie dans la catégorie Handifly avec la Fédération Française de Parachutisme.

Son prochain défi ? Véronique Prouteau est inscrite au « Marathon pour Tous, Paris 2024 ». Pour elle, qui ne peut absolument pas compter sur sa jambe droite, courir, c’est avec une trottinette PMR. Cependant, le concept de base n’est pas adapté à une activité sportive. Véronique Prouteau est désormais équipée d’un « scooter de compétition », un prototype développé avec et par Reinier de Quelen et ses équipes au sein de la société partenaire HYD & AU Automation à Saintes, sur la base d’un scooter PMR de base.

Beaucoup de gens pensent que le handicap reste dans le fauteuil. Alors j’explique

Dans son quotidien et la préparation des compétitions sportives auxquelles elle participe, Véronique est soutenue par son mari Emmanuel et ses enfants, par son coach sportif (canoë) Tony Nogues (Club Nautique Rochefortais) et son coach Christophe Statera (mental et physique préparation). Cette personnalité hors du commun se bat chaque jour pour briser l’image du handicap : « On me refuse l’entrée dans les supermarchés à cause de mon scooter. Beaucoup de gens pensent que le handicap reste dans le fauteuil. Alors j’explique. »

Dans ses projets, l’organisation d’un « raid handi solidaire » pour démontrer aux organisateurs du rassemblement qui lui ont fermé leurs portes que rien n’est impossible. Tanguy Coureau, lui-même handicapé, animateur de « Hadisport Go » sur France 3 Nouvelle-Aquitaine le samedi, suivra Véronique Prouteau le 10 août lors du Marathon de Paris pour Tous 2024 : « J’ai été impressionné par ses challenges. » Véronika Tornade, son surnom sur les réseaux sociaux, n’a pas fini de faire parler d’elle.

(1) Douleur persistante et invalidante affectant un membre après une blessure ou une opération.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV « Le Sénégal entre dans le cercle restreint des pays producteurs et exportateurs de pétrole » (Petrosen) – .
NEXT Après un premier échec en Belgique dû à la guerre, un discounter russe revient chez nous avec un plan ambitieux