les usages de l’IA dans les services de sécurité en débat – mafrique

les usages de l’IA dans les services de sécurité en débat – mafrique
les usages de l’IA dans les services de sécurité en débat – mafrique

Les participants à une conférence sur « Intelligence artificielle et sécurité : défis et opportunités de modernisation » mettre en lumière les différents usages de l’IA dans les services de sécurité.

Intervenant lors de cette réunion, organisée dans le cadre de la 5ème édition des Journées Portes Ouvertes (JPO) de la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN), le contrôleur général, chef du service de veille logicielle et méthodologique à la Direction des systèmes d’information et de communication à la DGSN, Youness Kerbid, a présenté un état des lieux du processus de numérisation et d’adoption des technologies de l’information par la Direction, mettant en avant les opérations de renouvellement vécues par les services de la DGSN entre 2004 et 2009 à travers le recrutement massif de cadres et de personnels techniques.

A partir de 2005, la DGSN a poursuivi ses efforts de digitalisation pour englober tous les moyens et méthodes de travail, afin de trouver des solutions technologiques modernes susceptibles de faciliter le travail des forces de l’ordre et d’améliorer les services offerts aux usagers, a indiqué M. Kerbid, précisant que cette mission est partie de la continuité des services.

La mise en place de la carte d’identité électronique se veut l’un des résultats de ces efforts, aux côtés d’autres projets tels que l’identification des personnes en associant leurs photos à la base de données démographiques, le soutien à la gestion des grandes opérations policières et sportives. événements via l’analyse des données de sécurité, le traitement automatisé des données de trafic routier qui permet la lecture des plaques d’immatriculation des voitures, l’aide à la localisation des patrouilles de police et l’utilisation du système de positionnement global (GPS) pour suivre les interventions de sécurité sur la voie publique, il a détaillé.

La stratégie d’intégration de l’intelligence artificielle au sein de la DGSN repose sur une approche méthodique et étudiée pour obtenir les meilleurs résultats, dans le strict respect des cadres juridiques et éthiques et en s’appuyant sur les compétences des cadres techniques de la Direction, en vue de lutter criminalité et améliorer les opérations d’enquête.

De son côté, la présidente exécutive du Centre international de l’intelligence artificielle au Maroc, membre du conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique, Amal El Fellah Seghrouchni, a souligné que l’IA offre des opportunités prometteuses dans divers aspects de la vie, notamment dans le domaine de sécurité, notant que le Maroc explore rapidement et sérieusement les opportunités offertes par cette technologie.

Les défis imposés par l’utilisation de cette technologie dans le domaine de la sécurité résident dans la nécessité pour l’élément humain de surveiller les algorithmes de l’IA afin que la prise de décision soit partagée avec les éléments de police et non monopolisée par cet outil. toute seule, expliqua-t-elle.

Cette technique permet de traiter le flux important de données de sécurité et ainsi aider à la prévention, au tri, à la détection, au suivi et à l’analyse, a-t-elle poursuivi.

L’IA peut réduire le temps de réponse aux menaces, étant donné sa capacité à analyser des données importantes en peu de temps, à prédire les dangers, à fournir une assistance à l’élément humain et à réduire les charges, à détecter les informations, les vidéos, les photos et les faux sons ainsi que les fausses nouvelles, a-t-elle déclaré. , citant les différentes expériences internationales en la matière.

Les 5èmes Journées Portes Ouvertes de la DGSN ont débuté jeudi soir à Agadir sous le thème : « Sécurité nationale : citoyenneté et solidarité ».

Cette initiative citoyenne (17-21 mai), qui coïncide avec la célébration du 68e anniversaire de la création de la DGSN, vise à informer le public sur les efforts de modernisation mis en place par la Direction pour assurer la sécurité des personnes et des biens. et préserver l’ordre public.

(Avec CARTE)

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Ce festival cycliste de la Manche revient pour une 2e édition, du 3 au 7 juillet 2024
NEXT Pontarlier. Quelques idées de sorties dans le Haut-Doubs pour le week-end du 1er et 2 juin