« l’État doit soutenir davantage les industries créatives » – Agence de presse sénégalaise

Saint-Louis, 20 mai (APS) – Le secrétaire d’État à la Culture, Bakary Sarr, chargé des Industries créatives et du Patrimoine historique, estime que les pouvoirs publics doivent s’engager à soutenir davantage les artistes et les industries créatives.

“Je pense que l’Etat doit et va s’engager davantage en faveur des artistes et des industries créatives”, a déclaré M. Sarr, interrogé dimanche par des journalistes, à l’issue d’un déplacement qu’il a effectué à Saint-Louis où il a visité l’exposition “Itinéraires artistiques de Saint-Louis”. -Louis » (4 mai-10 juin) de l’artiste Abdou Karim Fall.

Outre cette exposition qui s’est déroulée au CRDS, le Centre de Recherche et de Documentation du Sénégal, M. Sarr a également assisté à la dernière soirée de concert, Place Baya Ndar, de la 32ème édition du festival international de jazz de Saint Louis.

Le domaine de l’art étant « un domaine à forte valeur ajoutée », les artistes devraient être davantage accompagnés, afin qu’ils puissent « se retrouver dans leur environnement ».

« Nous les encourageons parce que tout simplement leur engagement à travers l’art contribue à la constitution d’une identité nationale. Nous sommes engagés dans une dynamique de souveraineté, et la base ne peut être que la culture », a soutenu le secrétaire d’État à la Culture.

Selon lui, le nouvel exécutif sénégalais a « concocté un programme qui met en avant une connexion entre les industries créatives et les industries numériques ».

Pour Bakary Sarr, le secteur Culture « ce secteur peut aider à l’employabilité des jeunes ».

Commentant les thèmes abordés par les artistes, il les juge « intéressants et actuels », de l’environnement à l’écologie, en passant par d’autres thèmes pouvant relever de « préoccupations individuelles, mais aussi nationales ».

« Nous sommes arrivés à un moment où l’art s’implique et participe à la constitution de ce que nous espérons être notre monde », et à travers ces peintures, « nous percevons que nous sommes dans une région menacée par la nature ».

Il salue le fait que « à travers leurs œuvres, les artistes contribuent à la conscience citoyenne et écologique ».

AMD/BK

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Un an d’assignation à résidence pour le conducteur qui a tué la jeune Ukrainienne
NEXT SÉNÉGAL-HIVER-PRÉVISIONS / Pluies attendues sur le nord et le centre du pays, à partir du 13 juin (Anacim) – Agence de presse sénégalaise – .