La démocratie participative à l’épreuve dans cette commune du Val-d’Oise

La démocratie participative à l’épreuve dans cette commune du Val-d’Oise
La démocratie participative à l’épreuve dans cette commune du Val-d’Oise

Par

Jérôme Cavaretta

Publié le

20 mai 2024 à 16h46

Voir mon actualité
Suivre La Gazette du Val d’Oise

Usine citoyenne, d’abord! Récemment, une trentaine de Cergyssois se sont réunis dans le parc verdoyant de la maison Anne-et-Gérard-Philipe pour la séance d’investiture de cette instance frappée du sceau de la démocratie participative.

Dessiné

Tirés au sort parmi les habitants de Cergy, les étudiants, les représentants d’associations mais aussi les conseils de jeunes, de seniors et d’élus de parents, les membres de la Fabrique citoyenne ont pour mission de « réfléchir, former et donner leurs idées au conseil municipal sur une question d’intérêt général.

« Nous avons eu très peu de refus », raconte Jean-Paul Jeandon, le maire Ps de Cergy. Lorsque nous les avons contactés, certains ont cru à une supercherie… mais beaucoup ont spontanément accepté. »

Nommés pour deux ans, les Cergyssois travailleront cette année sur la manière de connaître et de faire connaître le patrimoine cergyssois. « Nous avons un héritage encore méconnu », glisse le socialiste. Pour preuve, certains ont découvert pour la première fois le parc de la maison Anne-et-Gérard-Philipe… »

L’année prochaine, ce sera à eux de s’attaquer à un sujet. Les personnalités clés de la Fabrique Citoyenne se retrouveront une dizaine de fois dans l’année avec les services municipaux pour échanger, débattre et construire leur projet. En fin de compte, ce sont les élus qui décideront. La Fabrique Citoyenne n’a aucun pouvoir de décision mais seulement un rôle consultatif.

« On ne peut plus construire un projet depuis un bureau »

«Nous complétons ce que nous faisons en matière de démocratie participative», souffle Jean-Paul Jeandon. Le taux de participation aux élections diminue d’élection en élection. On ne peut plus construire un projet depuis un bureau, il faut le construire avec les habitants. Pour réaménager la place des Chênes, nous avons organisé sept rencontres avec les habitants. Lorsqu’ils participent, les citoyens adhèrent. Il est important de montrer qu’on peut faire de la politique différemment.» Dans un an, en mai 2025, les membres de la Fabrique citoyenne soumettront au conseil municipal leurs travaux sur la stratégie à adopter pour valoriser le patrimoine cergynais. La démocratie participative à l’épreuve.

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon -.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV 800 étudiants des Ardennes Thiérache participent aux Jeux Olympiques
NEXT Accusé de violences conjugales, Alexandre Rossi sera jugé mardi à Montauban