Hit The Floor plus grand que jamais à Lévis

Hit The Floor plus grand que jamais à Lévis
Hit The Floor plus grand que jamais à Lévis

Le directeur général et fondateur du concours ne cache pas sa fierté de voir Hit The Floor prendre une telle ampleur dans sa ville natale.

>>>Le fondateur et directeur de Frapper le solNicolas Bégin. (Le Droit, Martin Roy/Archives)>>>

“C’est la plus grande édition de l’histoire”, a-t-il confirmé dimanche dans une interview à Le soleilalors que les juges terminent la sélection des huit grands finalistes.

Plus de 6 000 participants provenant de 105 écoles présentent des numéros pendant cinq jours de compétition.

Le point culminant de l’événement a lieu dimanche soir, alors que huit finalistes présentent leurs numéros dans un grand spectacle. Les huit numéros ont été choisis par les juges parmi les favoris de chaque catégorie.

La troupe de danse japonaise Chibi Unity promet d’impressionner avec une performance de classe mondiale lors de ce spectacle.

Lors de cette dernière soirée, les finalistes s’affrontent pour remporter l’une des trois bourses décernées, dont 10 000 $ pour le grand gagnant.

Un public en croissance

>>>>>>

Environ 30 000 spectateurs sont attendus sur cinq jours au Centre des congrès de Lévis. (EAL/Frappez le sol)

C’est la première fois à Lévis que le concours de danse se déroule sur deux scènes simultanément. Cette nouvelle formule a été introduite en réponse à la popularité de l’événement qui a explosé. La deuxième scène met en avant des solos, duos et trios.

Durant la compétition, 30 000 spectateurs sont attendus au Centre des congrès de Lévis. Une augmentation de près de 40% par rapport au trafic précédent.

« Le public que nous avons toujours eu, ce sont les proches des participants. Mais depuis quelques années, il y a plus d’engouement pour la danse, observe Nicolas Bégin. Il y a des gens qui viennent sans même connaître les participants, ils viennent vraiment pour consommer de la danse.

Cette popularité est en croissance depuis trois à quatre ans, estime le fondateur de Hit The Floor. M. Bégin explique le phénomène par les nombreuses émissions de télévision mettant en vedette la danse et le solide écosystème de la danse au Québec.

>>>>>>

Plus de 1.600 routines ont été présentées aux juges ces derniers jours. (EAL/Frappez le sol)

« La danse est vraiment saine au Québec. Les écoles de danse débordent [et] sont bien organisés », dit-il. «Nous sommes vraiment bien représentés à l’international», ajoute le passionné.

L’événement Hit The Floor génère des retombées économiques importantes à Lévis, calcule Nicolas Bégin. Comme 72 % des danseurs proviennent d’une autre région – ailleurs au Québec, au Canada et même au Mexique –, les hôtels et restaurants fonctionnent à pleine capacité, assure l’entrepreneur.

Pour les prochaines années, le fondateur espère même accroître la présence d’artistes internationaux en attirant à sa compétition des troupes du monde entier.

EN CHIFFRES

  • 1600 des numéros ont été présentés par les troupes de danse.
  • 10 000 $ : le prix de la première place décerné dimanche soir, au nom de la Ville de Lévis.
  • 12,4 millions de dollars en retombées économiques dans la région.
  • 9 juges séparés sur deux scènes.
  • 30 000 spectateurs sur cinq jours, un record pour l’événement.
 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Les Lougatois de Férus de Foot créent l’exploit en éliminant Jaraaf
NEXT La chaleur estivale va donner un coup dur au Québec