Alexander Stewart au Beanfield Theatre

Alexander Stewart fait partie de ces jeunes chanteurs connus sur les réseaux sociaux, entre autres grâce à des reprises de chansons populaires. Intriguant donc, de le voir sur scène avec du matériel original, tiré notamment de son premier album, Coeurs saignants. Vulnérable, mais solide sur scène, l’auteur-compositeur-interprète a connecté aussi bien avec le public du Théâtre Beanfield à Montréal le 18 mai dernier qu’avec ses millions d’abonnés sur TikTok.

Au début de la série, avec des titres comme brisé par toi, laisse-moi dans le noir Et le jour où je meurs qui se succèdent, on comprend vite que le Canadien de 24 ans n’écrit que des ballades pop sur ses chagrins. Ça marche. Ils sont bien livrés. On ressent l’émotion, et Alexander Stewart ne manque pas de démontrer l’étendue de sa voix. Sans oublier le public, qui les chante – pour ne pas dire crie – du début à la fin.

On prendrait quand même certains moments plus légers, des morceaux moins répétitifs. Surtout quand le chanteur lui-même déborde d’une excitation contagieuse et s’amuse sur scène entre deux éclats vocaux dramatiques. On le déguste encore avec les morceaux plus rythmés Octobre, il ne le fera jamais Et Comment oses-tu.

De plus, Alexander Stewart n’a qu’à gagner à explorer d’autres thèmes que ses ruptures. Quand il les met de côté pour parler de santé mentale avec Fier de moi ou même un trouble de l’alimentation avec Réflexionnous pensons que l’auteur-compositeur-interprète peut toucher d’autres cordes sensibles tout aussi efficacement.

L’artiste a eu de quoi sauter de joie à plusieurs reprises, le Beansfield Theatre était là et avait de l’énergie à revendre. « Vous êtes de loin le public le plus bruyant », a-t-il souligné. Ému à plusieurs reprises et généreux dans ses interactions, il a même signé un autographe et dessiné un tatouage sur une affiche lors de la représentation.

Connu principalement sur les réseaux sociaux actuellement, Alexander Stewart démontre avec sa première tournée qu’il est à découvrir sur scène.

Emmy Méli

En première partie, le chanteur de la chanson populaire Je suis une femme, Emmy Meli, a réchauffé la pièce. Accompagnée d’un guitariste électrique, l’artiste pop a la personnalité et la prestance pour charmer n’importe quel public, mais le fait plus particulièrement avec sa voix dont on découvre toutes les nuances avec le morceau Avec des glaçons.

Grille de chansons

  1. brisé par toi
  2. je l’ai dit
  3. écho
  4. laisse-moi dans le noir
  5. pensée ivre
  6. sachant que tu existes
  7. Octobre
  8. le jour où je meurs
  9. fier de moi
  10. il ne le fera jamais
  11. si seulement tu savais
  12. Château de cartes
  13. Mercy (couverture de Shawn Desman)
  14. Le coup de foudre
  15. comment oses-tu
  16. plus facile à dire qu’à faire
  17. la faute est sur moi
  18. réflexion
  19. j’aimerais que tu triches

Photos en masse

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV véhicules de prestige saisis par la justice vendus aux enchères
NEXT Ecoliers et aînés, une leçon vivante de la Seconde Guerre mondiale à Biars-sur-Cère