Un ancien directeur du Tour de France revient dans le Lot

Un ancien directeur du Tour de France revient dans le Lot
Un ancien directeur du Tour de France revient dans le Lot

Par

Jean-Claude Bonnemère

Publié le

19 mai 2024 à 12h00

Voir mon actualité
Suivre le lot d’actualités

Moins de deux mois avant le passage du grande boucle dans le Lot, Jean-Louis Pagès était en visite Sousceyrac-en-Quercy. C’est un homme de l’ombre.


Ancien directeur de site et responsable logistique du Tour de France

Pendant 35 ans, Jean-Louis Pagès a été directeur de site et responsable logistique du Tour de France. Un rôle d’une importance capitale, au cœur de la machinerie de la Grande Boucle. Le Tour est une ville grandeur nature, avec 4 500 personnes et 2 400 véhicules, une zone technique d’arrivée de 7 hectares, 130 camions sur le site d’arrivée, un site de départ de 3 hectares… un Barnum qui bouge chaque jour au gré des étapes . Un véritable défi technique. L’ancien directeur des chantiers du Tour de France, poste qu’il a occupé jusqu’en 2016, est venu dévoiler les coulisses de la plus grande course cycliste au monde, le 3 mai.

Avant de se rendre dans le Cantal, Jean-Louis Pagès est venu saluer un de ses amis sousceyracois, et en a profité pour découvrir le portail Notre-Dame, sous lequel Raymond Poulidor en 2015, et plus récemment Daniel Mangeas ont eu l’occasion de prendre une photo souvenir. lors de leur visite au Ségala.

De retour à Sousceyrac, le 11 juillet 2024

Jean-Louis Pagès évoque avec passion ses anecdotes et ses souvenirs à chacune de ses conférences ou dédicaces. Chaque année, bien avant les coureurs, il a parcouru plus de 120 000 kilomètres, passé 200 nuits d’hôtel, à la rencontre des préfets, maires et techniciens de la vingtaine de villes sélectionnées parmi les 250 communes candidates. Il se souvient par exemple d’avoir plaqué François Hollande contre une barrière, ou d’avoir interdit aux acteurs Tom Cruise et Cameron Diaz de bouger d’un millimètre lors d’une arrivée à Bordeaux… Pendant plus de trente ans, il a régné en maître sur les lignes d’arrivée du Tour de Bordeaux. France. Soit, à raison d’une vingtaine d’étapes par Grande Boucle, un fouillis d’anecdotes dans son sac. Aujourd’hui à la retraite, le Gardois a choisi de raconter « son » Tour également dans un livre qui raconte les coulisses. « Le Tour de France à l’envers », celui qu’il a pris plaisir à façonner, édition après édition, sillonnant la France. Jean-Louis Pagès à la rencontre du public sous le portail Notre-Dame le 11 juillet prochain à Sousceyrac pour le Tour de France avec de nombreuses activités.

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon -.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV le pari audacieux de cette petite commune du Lot-et-Garonne
NEXT le dernier survivant de la rafle de Guilliers est mort à 98 ans