Ce qu’il faut retenir de la première visite de contact de son nouveau PDG Cheikh Dieng

Ce qu’il faut retenir de la première visite de contact de son nouveau PDG Cheikh Dieng
Ce qu’il faut retenir de la première visite de contact de son nouveau PDG Cheikh Dieng

Le Chargé des Affaires Juridiques a exprimé son implication dans l’élaboration des contrats, la formulation de recommandations si nécessaire, la prévention et la gestion des litiges.

Bien avant le Secrétariat général, le nouveau Directeur général a été reçu par les conseillers techniques, MM. Pape Malick Mbaye, Mouhamadou Gaye, Bassirou Sow et Alioune Diop. Le Conseiller Technique, Pape Malick Mbaye a mis l’accent dans son intervention sur le projet de drainage des eaux pluviales de Touba avec les perspectives de construction d’un bassin d’appui pour celui de Keur Niang, le bassin de recouvrement de Nguélémou…

« Nous avons un bon taux de construction de pipelines. Le problème que nous avions à Touba, c’était les déversoirs. L’année dernière, nous avons construit une mare à Keur Kabb qui a permis de récupérer une bonne partie des eaux de pluie », a expliqué M. Pape Malick Mbaye.

Le Conseiller technique, Mouhamadou Guèye, a évité les travaux menés en faveur de l’assainissement autonome avec l’aide des bailleurs de fonds. Tandis que le conseiller technique Bassirou Sow a décliné la place occupée par l’ONAS au sein de l’Association africaine de l’eau (AAE).

« L’ONAS est le vice-président de l’Association Africaine de l’Eau (AAE). Donc, vous êtes le vice-président», a informé M. Sow qui a également présenté le projet d’un institut de formation en assainissement pour renforcer les capacités des agents de l’ONAS et d’autres personnes. « Au Sénégal, nous n’avons pas de structure dédiée à la formation sur les questions d’assainissement. C’est également le cas dans la sous-région. Ainsi, des formations continues et des formations de renforcement des capacités sont prévues », a indiqué M. Sow.

De son côté, la Conseillère Technique Mme Dicko Diallo a résumé ses tâches, à savoir assister le Secrétaire Général dans le suivi des projets, l’évaluation des contrats et le traitement des autres dossiers que la Direction Générale lui attribue.

Au niveau de la Direction des Ressources Humaines (DRH), le Directeur Général, Dr Cheikh Dieng a posé des questions sur le fonctionnement des différents services ainsi que sur la prise en charge médicale des agents. En réponse à ses questions, le Directeur des Ressources Humaines, M. Bamba Fall a évoqué la prise en charge aux deux niveaux de l’infirmerie et l’intervention du médecin.

Par ailleurs, il a informé le Directeur Général que l’ONAS est sur le point de recruter un médecin permanent pour se conformer aux textes qui imposent que toute entreprise de plus de 300 personnes doive disposer d’un médecin du travail.

« En plus des consultations, ce médecin s’impliquera dans la prévention. Par ailleurs, nous travaillons à la migration de l’IMP vers la Complémentaire Maladie », a ajouté le Directeur des Ressources Humaines, Bamba Fall.

A la Direction administrative et financière de la Daf, Bamba Fall a mis l’accent sur les innovations introduites dont le but est d’améliorer l’efficacité. Il s’agit du service des financements extérieurs, du service de l’administration et de la planification. Il a affirmé que la DAF et l’Agence Comptable Particulière organisent régulièrement des réunions qui permettent de surmonter les contraintes. « Certaines tensions n’intéressent pas les ACP. Il faut lui expliquer pour qu’il comprenne la criticité de certaines dépenses. La DAF et les ACP entretiennent de bonnes relations », a déclaré la DAF.

Dans l’après-midi de mardi, cette visite s’est poursuivie à la Division chargée de la gestion du parc automobile, au service en charge du Projet de Structuration du Marché des Boues d’Épuration (PSMBV) et au service informatique. Ici, le chef du service informatique a évoqué les travaux de cartographie du patrimoine enfoui en cours tandis que le chef du service Système d’Information Géographique (SIG), Mame Diarra Diop a remis sur la table l’urgence de mettre à jour la base de données puis Birame Dièye a pris compte des contraintes de mise en place du système de géolocalisation des véhicules patrimoniaux ONAS et des concessionnaires.

M. Babacar Sow et Amadou Lamine Diène se sont partagé des tâches précises et ont invité à utiliser certaines applications. A l’IMP, le Directeur Général a eu droit à une présentation sur les dispositions visant à faciliter la prise en charge médicale des agents et l’obtention des médicaments.

#Onas #Sénégal #sanitation #NouvelleDirection #hivernage2024 @super fans

Office National d’Assainissement du Sénégal (ONAS)

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV LR dévoile les noms des 3 candidats investis dans les Landes
NEXT Tarn. Festivals, expositions, visites, guinguette… L’été s’annonce très rythmé à Castres