un conflit entre locataire et propriétaire sera résolu par les tribunaux de l’Aveyron

un conflit entre locataire et propriétaire sera résolu par les tribunaux de l’Aveyron
un conflit entre locataire et propriétaire sera résolu par les tribunaux de l’Aveyron

Caractéristique des problèmes qui peuvent surgir entre propriétaire et locataire, un litige entre deux parties, dans les hauteurs de Villefranche-de-Rouergue, sera réglé prochainement en justice.

Cela fait deux ans que la situation se dégrade autour de la location d’une maison, dans les hauteurs de Villefranche. C’est Jean-Luc M., le locataire, qui a contacté La Dépêche du Midi pour dénoncer « plusieurs manquements et biens insalubres ». Une situation caractéristique d’un litige entre locataire et petit propriétaire.

« Les factures d’électricité explosent »

C’est en novembre 2021 que Jean-Luc entre dans le logement de 80 m2, avec son épouse. Quelques mois plus tard, la situation s’envenime. Face à l’absence de Diagnostic de Performance Énergétique (DPE), le locataire fait appel à un expert pour le réaliser, en juin 2023. « Le logement est classé F, forcément les factures d’électricité explosent. Nous avons constaté qu’il y a des traces de plomb au-dessus du seuil en vigueur et d’amiante”, commente-t-il “Nous avons également constaté que la surface au sol est de 64 m2 et non de 80 comme écrit sur le bail. défauts électriques dans plusieurs pièces de la maison et accès interdit au compteur électrique Je porte un respirateur depuis que je suis ici, s’il se déclenche, que dois-je faire ?

La justice tranchera

Les Villefranchois ont porté plainte à trois reprises auprès de la gendarmerie de Villefranche, notamment pour mise en danger de la vie d’autrui, sans suite. Prochainement, le litige sera réglé devant le juge des contentieux de la protection, au tribunal judiciaire de Rodez. « Je ne me bats pas seulement pour moi mais pour défendre les droits des locataires », ajoute Jean-Luc. “Actuellement, les procédures sont trop longues.”

« C’est la première et la dernière fois que je loue »

De son côté, la propriétaire de la maison souhaite également que la situation soit tranchée par un juge. « J’ai vécu un enfer ces derniers mois. C’est la première et la dernière fois que je loue », commente-t-elle. « En novembre 2021, il nous a précipités pour entrer dans cette maison. Nous nous sommes précipités pour faire les travaux intérieurs pour l’aider. Nous n’avons pas eu le temps de faire le DPE. Le problème, c’est qu’il l’a fait tout seul alors que pendant des semaines nous essayions de le contacter par téléphone et par mail pour convenir d’un rendez-vous avec un expert.

« Nous avons une épée de Damoclès au-dessus de nos têtes même si nous avons toujours été de bonne foi », ajoute le propriétaire. « Cela fait 2 ans et demi qu’il nous interdit de mettre les pieds dans la maison. Il est difficile dans cette situation de vérifier les problèmes allégués et de faire intervenir des experts. Nous n’avons aucun problème à réaliser les travaux.

“Il ne paie plus le loyer”

Le 31 octobre, les propriétaires ont notifié au locataire leur volonté de vendre le bien, et ainsi de l’expulser. « J’ai hâte qu’il parte », souligne le propriétaire. « Depuis sept mois, il n’a pas payé le loyer ni les charges. Il ruine nos vies, maintenant nous voulons passer à autre chose. Nous ne sommes que de petits propriétaires et nous ne nous attendions pas à une situation aussi compliquée. Le locataire a tous les droits, nous n’en avons aucun.

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Guillaume Lepers lance officiellement sa campagne pour les députés
NEXT Un centre de liquidation occupera l’ancien Canadian Tire à Fleurimont