Immense élan de solidarité autour de Pharel, chaton victime d’abus sexuels retrouvé en Seine-Saint-Denis

Immense élan de solidarité autour de Pharel, chaton victime d’abus sexuels retrouvé en Seine-Saint-Denis
Immense élan de solidarité autour de Pharel, chaton victime d’abus sexuels retrouvé en Seine-Saint-Denis

Par

Hugo Hancewicz

Publié le

17 mai 2024 à 20h00

Voir mon actualité
Suivez l’actualité parisienne

Une histoire triste et choquant. Mercredi 1er mai 2024, un jeune homme a trouvé un chaton souffrant et gisant dans les rues de Bondy, en Seine-Saint-Denis. Depuis, le petit félinappelé Pharel, a été récupéré par Les Minimoons des Grandes-Bruyères, une association dédiée à protection animaux.

“Abusés sexuellement”

Après son sauvetage, Pharel a été transporté à l’hôpital vétérinaire recevoir le premier se soucier et établir un diagnostic. Selon l’association, le chaton a souffert abus à l’anus. Le vétérinaire a confirmé que Pharel avait été « abusé sexuellement ».

L’association a également lancé un appel à des dons pour financer les frais médicaux de Pharel, ce qui nécessitera probablement un prothèse hanche suite à sa fracture. Dans le même temps, un plainte contre X a été déposée.


Une pétition en ligne lancée

Pour faire pression trouver l’agresseur de Pharel, une pétition en ligne a été lancée et collecté plus de 46 000 signatures à ce jour. L’association espère ainsi qu’une « enquête rigoureuse sera ouverte afin de retrouver les coupable et puisse-t-il être lourdement condamné.

Compte tenu de l’élan de solidarité autour de cette histoire, l’association précise que « Pharel n’est pas à l’adoption ». Elle appelle cependant la population à ne pas inondation messages et appels vers les téléphones de la structure.

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon -.

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La province investit 25 millions de dollars pour accélérer la construction de logements en milieu rural
NEXT les agriculteurs sont dans l’incertitude, « Je ne crois plus aux politiques »