après la rixe du quartier des Chantiers, 8 jeunes interpellés

après la rixe du quartier des Chantiers, 8 jeunes interpellés
après la rixe du quartier des Chantiers, 8 jeunes interpellés

La réponse de la police a été rapide. Face à l’inquiétude exprimée mercredi soir par les habitants des Chantiers, à Versailles, après la violente rixe qui a secoué le quartier le 25 avril, le commissaire Bernard Le Hir a assuré que l’enquête avançait rapidement. Le lendemain matin, le groupe violences aux personnes de la police judiciaire locale de Versailles a interpellé 8 jeunes, dont un majeur, a-t-on appris vendredi soir.

Ces derniers résident pour la plupart aux Chantiers, certains à Vélizy-Villacoublay et un à Guyancourt. Placés en garde à vue, ils ont dans un premier temps nié les faits. Mais devant des images de vidéosurveillance et plusieurs témoignages, ils ont finalement reconnu leur participation à la rixe sur la place du Stade des Chantiers, tout en tentant de la minimiser.

Sur les huit jeunes, deux étaient armés de bâtons, de pierres et de brise-glace, deux accusés de violences sur un adolescent de 17 ans originaire de Vélizy. Il aurait été frappé au sol avec une batte de baseball. Tous ont été référés. Les mineurs devront être convoqués par un juge pour enfants tandis que les majeurs devront comparaître devant le tribunal judiciaire.

La police avait déjà arrêté 10 jeunes le jour des faits. Parmi eux, l’un des protagonistes a été interpellé une seconde fois ce jeudi. Quant au mobile, contrairement à ce qu’auraient pu penser les riverains, il ne serait clairement pas lié au trafic de drogue mais aurait une origine bien plus futile.

Il s’agirait d’une romance entre une jeune fille de Vélizy et une adolescente de Chantiers qui n’aurait pas été prise en charge dans la commune voisine. Un groupe de jeunes décide alors de régler ses comptes avec le jeune Versaillais.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV la stratégie confuse du camp Macron dans l’attribution de ses nominations
NEXT entre élections législatives et visite princière, la journée du 7 juillet 2024 sera chargée à Esquay-Notre-Dame