Encre bleue du 18 mai

Genève, une ville sous colle

Julie

Publié aujourd’hui à 08h47

Un gratteur qui sait gratter. Il applique sa lame biseautée sur la surface à nettoyer avec une infinie délicatesse. Julie salue le geste en tombant sur ce chantier de grattage, à mi-chemin de la voie piétonne du pont de la Coulouvrenière. Là, un mât des caténaires du tramway. Il est recouvert d’autocollants de trois mètres de haut. L’alignement presque parfait rappelle les chenilles processionnaires, le danger en moins, plus la couleur, fluo, argent et or.

Notre homme est un Sisyphe. Elle se légitime avec un acronyme qui n’a rien de mythologique, VVP, pour Voie Ville Propre. Son unité est engagée sur le front des incivilités. Un combat quotidien avec des armes inégales. Les nouveaux autocollants ont la qualité d’adhérence des autocollants autoroutiers. Ils s’adaptent parfaitement aux surfaces plates et courbes.

Genève et son mobilier urbain se réveillent chaque matin sous adhésif. Revêtement industriel. Plus besoin de s’adresser à un professionnel des arts graphiques. Les imprimeurs web remplacent les spécialistes de l’offset et de la sérigraphie.

Ces stickers personnalisés peuvent être commandés en ligne d’un simple clic. Par lots de 500 ou 1000 à des prix dérisoires, livraison incluse sous 48h. Nous affinons le matériau utilisé, de type polymère, afin de garantir au client un produit « extra-résistant » dans le temps.

L’actualité politique, culturelle et sportive alimente en temps réel cette publicité invasive. Pour prendre un exemple qui n’est pas gênant, le Servette FC est célébré partout. Couleur grenat, les poteaux et candélabres. Le club local colle littéralement à sa ville.

Notre Sisyphe en tablier aime aussi le football, même s’il trouve qu’il commence à faire beaucoup. Parce qu’un autocollant en appelle un autre, tout comme l’étiquette acide sur les murs des abribus. Le tatouage urbain n’a jamais été aussi florissant. Rien ne semble pouvoir l’arrêter. Surtout pas les grattoirs avec leurs numéros dérisoires.

Bulletin

“Dernières nouvelles”

Voulez-vous rester au courant de l’actualité? La Tribune de Genève vous propose deux rendez-vous par jour, directement dans votre boîte email. Ainsi, vous ne manquez rien de ce qui se passe dans votre canton, en Suisse ou dans le monde.Ouvrir une session

Avez-vous trouvé une erreur ? Merci de nous le signaler.

1 commentaire

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Asphalte ouvrira son premier magasin permanent dans le Sentier Parisien
NEXT Pierre Soujol, « les classes moyennes reviennent à Lunel »