Bollaert rendra hommage à Arnaud Garcia, tué dans l’attaque du fourgon

Bollaert rendra hommage à Arnaud Garcia, tué dans l’attaque du fourgon
Descriptive text here

Arnaud Garcia était « une bonne vie “, qui avait “ beaucoup d’amis « . Marié, il attendait un enfant. Le surveillant pénitentiaire de 35 ans est décédé mardi lors de l’attaque d’une camionnette dans l’Eure. Il était également passionné par moto ” Et “ de football « . Ainsi qu’un amoureux du RC Lens. Ce sont les propos très émouvants de son père, interrogé par BFMTV.

Depuis ce témoignage poignant, de nombreux supporters artésiens interpellent le club sur les réseaux sociaux. “ Nous comptons sur vous pour rendre hommage à l’un des nôtres malheureusement décédé. », écrit l’un d’eux. “ Je travaille dans l’Administration Pénitentiaire depuis 2009. Nous sommes extrêmement choqués mais nous serions très honorés si le RC Lens lui rendait hommage. », ajoute un autre. “ J’espère que le club et Bollaert lui rendront hommage lors du dernier match de la saison. », demande un troisième.

Le visage d’Arnaud Garcia sur les écrans géants avant une minute d’applaudissements

Les hommes de Franck Haise doivent disputer la dernière journée du championnat de Ligue 1 dimanche (21 heures), lors de la réception de Montpellier. Une rencontre au cours de laquelle ils pourront valider une nouvelle qualification européenne. Et avant quoi ils ont également décidé de rendre hommage à Arnaud Garcia. La demande a été faite au club par un de ses camarades de lycée avec qui il a partagé « la passion du Racing Club de Lens ” pour lui “ rendre hommage à sa manière « .

Contacté par La Voix du Nord, le club confirme que le visage d’Arnaud Garcia, ainsi que celui de son collègue Fabrice Moello, également tué lors de l’attentat, seront projetés sur les écrans géants du stade. Un texte du club sera également lu au micro par Sylvano, le conférencier. Avant que le public lensois soit appelé à respecter une minute d’applaudissements.

Mardi, un commando a attaqué un convoi de prisonniers au niveau d’un péage de l’autoroute A13 à Incarville, dans l’Eure. Deux agents ont été tués et trois autres blessés dans cette attaque à l’arme lourde qui visait à faire échapper un récidiviste. Pour retrouver les auteurs de cette attaque et le détenu en fuite, Mohamed Amra, « 350 enquêteurs » sont sur le pont et « ils progressent bien » dans leurs enquêtes, selon Gérald Darmanin.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV la DRAC Normandie soutient la lecture publique dans le Calvados
NEXT après la Moselle, la Meurthe-et-Moselle en alerte rouge