Comment le gouvernement peut-il bloquer TikTok et pourquoi la mesure est-elle controversée ? – .

Comment le gouvernement peut-il bloquer TikTok et pourquoi la mesure est-elle controversée ? – .
Comment le gouvernement peut-il bloquer TikTok et pourquoi la mesure est-elle controversée ? – .

Le gouvernement français a annoncé le blocage du réseau social chinois TikTok en Nouvelle-Calédonie, dans le contexte des violentes émeutes qui secouent le territoire depuis plusieurs jours. Voici ce qu’il faut savoir sur cette mesure discutable.

En Nouvelle-Calédonie, le réseau social TikTok a été interdit en vertu de l’état d’urgence. Au terme d’une troisième nuit d’émeutes, le haut-commissaire pour le territoire français du Pacifique, Louis Le Franc, a annoncé un couvre-feu et interdit TikTok, un réseau social accusé d’être utilisé par les émeutiers.

Pourquoi interdire TikTok ?

C’est la désinformation qui est ciblée par cette interdiction, selon le cabinet du Premier ministre, rejoint par Numéroma. “L’application est utilisée comme support de désinformation sur les réseaux sociaux, alimentée par l’étranger et relayée par les émeutiers. dit Matignon.

Comment le gouvernement bloque-t-il le réseau social ?

Alexandre Archambault, avocat spécialisé en droit du numérique, explique à BFM comment légalement la France peut prendre cette décision localement. « Concernant les télécoms, la Nouvelle-Calédonie, c’est la France, mais elle ne dépend pas de l’Union européenne, au même titre que la Polynésie, Wallis-et-Futuna ou Saint-Pierre-et-Miquelon. Nous pouvons donc prendre des décisions localement, d’autant plus qu’il existe un seul régulateur et opérateur local, l’Office des Postes et Télécommunications de Nouvelle-Calédonie, OPT-NC..

En effet, en France métropolitaine, la même décision aurait été bien plus difficile à mettre en œuvre car elle aurait nécessité un accord européen.

En pratique cependant, rien de bien compliqué pour l’OPT-NC, qui bloque simplement toutes les adresses IP, liées à TikTok ou en modifiant le système de noms de domaine (DNS). « Les autorités demandent aux opérateurs de faire ‘mensonge’ leur DNS et renvoient les internautes vers une adresse erronée »explique Le Monde.

La légalité de la décision et ses motivations remettent en cause

Si la mesure est assez facilement contournable, son aspect symbolique est cependant frappant. Sur X, les observateurs s’interrogent sur la légalité même d’une telle décision.

Alors évidemment personne n’a le moindre début d’analyse fondée, mais depuis hier soir certains trouvent acceptable que l’État bloque sans contrôle judiciaire un réseau social utilisé par certains de nos concitoyens pour communiquer entre eux. Hé oh, nous sommes… https://t.co/e4ls80nGyf

-Guillaume Champeau (@gchampeau) https://twitter.com/gchampeau/status/1791001333450842166?ref_src=twsrc%5Etfw

“Est-ce qu’on se réveille un peu et exige un minimum de normes démocratiques, ou est-ce qu’on abandonne l’idée que la France a d’autres réflexes que ceux d’un Etat autoritaire ?”» appelle par exemple le juriste Guillaume Champeau.

Le juriste en droit public et européen Nicolas Hervieu a d’abord remis en question l’argument de l’état d’urgence pour justifier l’interdiction de TikTok, avant de citer Numéroma dans un nouveau tweet, qui précise que le gouvernement entend lutter contre la désinformation, une raison «pas du tout prévu par la loi»il a dit.

Mise à jour : selon les dernières déclarations du @GouvernementFRle blocage de TikTok viserait à lutter contre la « désinformation sur les réseaux sociaux ».

Encore une fois, aussi grave que soit la situation, il ne s’agit *pas du tout* d’un motif prévu par la loi.

Cette illégalité pose question. https://t.co/WkJ3ZvOrIF pic.twitter.com/I3RTTH0ht1

—Nicolas Hervieu (@N_Hervieu) https://twitter.com/N_Hervieu/status/1791066073728426374?ref_src=twsrc%5Etfw

Quant au principal concerné, le réseau social chinois, il n’a toujours pas réagi officiellement à l’annonce de son interdiction sur cette partie du territoire français.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Métabief. Une fête des métiers anciens au musée de la meunerie le 1er juin
NEXT une soirée de rap dégénère en fusillade, un homme tué et un autre blessé